NOUVELLES

La réinsertion des prisonniers commence souvent par un trajet d'autobus

13/10/2012 12:38 EDT | Actualisé 13/12/2012 05:12 EST

La réinsertion n'est pas facile pour les anciens détenus. À Montréal, celle-ci commence bien souvent par un simple trajet en autobus, de la prison vers la liberté.

L'autobus 69 arrête directement devant la prison de Bordeaux, sur le boulevard Gouin dans le nord de Montréal. Beaucoup de détenus empruntent cet autobus pour quitter l'établissement.

La plupart se rendent ensuite en maison de transition. Ils entament les démarches pour trouver un logement, un travail, ou encore pour retourner aux études.

Selon François Bérard, directeur de la maison de transition Saint-Laurent, plusieurs détenus trouvent tous simplement la liberté trop difficile et retournent en détention.

La force du réseau social et de l'entourage de l'ancien détenu fait souvent la différence. Mais la route est toujours ardue.

PLUS: