NOUVELLES

Vente de Nexen : un examen qui durera 30 jours de plus

11/10/2012 10:32 EDT | Actualisé 11/12/2012 05:12 EST

Le ministre fédéral de l'Industrie, Christian Paradis, prolonge de 30 jours l'examen de l'offre d'acquisition de la firme canadienne Nexen (TSX:NXY) par la China National Offshore Oil Corporation (CNOOC), en vertu de la Loi sur Investissement Canada. La période initiale d'examen de 45 jours prenait fin vendredi.

CNOOC offre 15,1 milliards de dollars pour Nexen, dont le siège social se trouve à Calgary.

La loi exige que la transaction, qui a déjà reçu le feu vert des actionnaires, représente un « bénéfice net » pour le Canada. Les autorités canadiennes ont en effet le droit d'examiner et de bloquer tout investissement étranger de plus de 330 millions de dollars canadiens si elles jugent que la transaction ne répond pas aux meilleurs intérêts du pays.

La proposition d'achat suscite des inquiétudes à Ottawa, le premier ministre Stephen Harper déclarant qu'elle soulève plusieurs questions difficiles. « Tout le temps nécessaire sera consacré à un examen minutieux et approfondi de cette proposition d'investissement », a indiqué le ministre Paradis jeudi.

La période d'examen pourrait être prolongée de nouveau, avec le consentement de CNOOC.

PLUS: