BIEN-ÊTRE

"Mentalist" en danger aux Etats-Unis

11/10/2012 03:54 EDT | Actualisé 11/12/2012 05:12 EST

Revenue le 30 septembre dernier à la télévision américaine pour une cinquième saison, la série Mentalist se trouve déjà en mauvaise posture.

Les deux premiers épisodes de la nouvelle saison ont signé les pires audiences de la série depuis son lancement en 2008 sur la chaîne la plus regardée aux États-Unis, CBS. Le retour de l'enquêteur Patrick Jane n'a passionné que 10,8 millions d'Américains. Pire, le deuxième épisode, diffusé dimanche 7 octobre, a retenu seulement 8,7 millions de téléspectateurs.

Un changement de case fatal

Qu'est-il arrivé à Mentalist, jusqu'ici chouchou des Américains ? Apparue en 2008 à la télévision, la série a rapidement flirté avec les sommets. La première saison avait séduit 17,5 millions, et même si la suite n'avait pas fait autant d'étincelles, le drama figurait parmi les trois séries les plus suivies à la télévision américaine jusqu'en 2010. Moins fédératrice que les précédentes, la quatrième saison avait tout de même attiré 14,5 millions de personnes, ce qui lui a valu la cinquième place en 2011/2012.

Le 17 mai dernier, 13 millions de téléspectateurs découvraient la conclusion de cette saison sur CBS. Pour sa reprise le 30 septembre dernier, trois millions de fidèles avaient déserté. La chaîne a opéré entre temps un changement de taille. Mentalist n'est plus diffusé le jeudi soir mais le dimanche à 22h, à la suite de The Amazing Race et The Good Wife.

Une idée étrange de CBS, conscient de la difficulté du défi à relever pour la série. Le dimanche soir, les téléspectateurs ont davantage pris l'habitude de regarder du football américain que de la fiction. En prime, CBS a refilé à Mentalist la case des Experts Miami, série passée à la trappe la saison passée.

La mort annoncée de "Mentalist"?

La série portée par Simon Baker enregistre les plus mauvais scores de la chaîne, surtout depuis l'annulation de la nouveauté Made in Jersey après seulement deux épisodes. Diffuseur de séries qui répondent parfaitement aux diktats de l’audience (NCIS, NCIS : Los Angeles, The Big Bang Theory), CBS n'hésite jamais à arrêter un show si ses performances ne lui donnent plus satisfaction.

Bruno Heller, créateur de la série, peut encore rectifier le tir et accélérer l'intrigue sur John le Rouge, dont la longueur est la cible des principales critiques. Mentalist peut également compter sur un soutien international sans faille, notamment en France. Le 9 octobre dernier, 9,5 millions de téléspectateurs ont suivi ses inédits sur TF1, soit plus qu'aux États-Unis !