NOUVELLES

La note de crédit de l'Espagne à la baisse

11/10/2012 08:06 EDT | Actualisé 11/12/2012 05:12 EST

L'agence de notation Standard & Poor's a abaissé la note de crédit de l'Espagne à un échelon de la catégorie spéculative, ce qui accentue la pression sur Madrid pour que le pays réclame une aide de l'Union européenne et de la Banque centrale européenne.

Dans un communiqué qui a été publié après la fermeture des marchés mercredi, S&P précise qu'elle constate une « aggravation de la récession qui limite les options du gouvernement » espagnol. L'agence ajoute qu'elle pourrait de nouveau abaisser la note du pays si les réformes promises ne se concrétisent pas ou si les mesures mises en place ne permettent pas de contrer la hausse des coûts d'emprunt du pays.

La décision de S&P s'est traduite jeudi par une remontée des taux d'intérêts payés par Madrid alors que la tendance était à la baisse depuis le mois dernier, surtout en raison de l'anticipation des marchés à voir le pays réclamer un plan d'aide.

Jeudi, le secrétaire d'État espagnol à l'Économie, Jimenez Latorre, a répété que le pays réfléchissait à recourir à un plan d'aide. Il a d'ailleurs reconnu que la décision de l'agence de notation avait pris de court son gouvernement, tout en rappelant les efforts consentis par le pays pour assainir ses finances.

L'Espagne cherche à ramener son déficit public de 8,9 % de son PIB cette année à 4,5 % l'an prochain, une manoeuvre impossible selon certains économistes.

En juin, l'agence Moody's avait aussi abaissé la note de crédit de l'Espagne juste au-dessus de la catégorie spéculative. Elle doit se pencher de nouveau sur la situation du pays d'ici la fin du mois.

PLUS: