L'Union cycliste internationale (UCI) a-t-elle caché des tests antidopage positifs de Lance Armstrong ? L'ancien président Hein Verbruggen s'en est défendu bec et ongles, jeudi.

Invité à réagir à la publication du rapport accablant de l'Agence antidopage américaine (USADA), l'ancien patron du cyclisme mondial a nié toute manigance à l'antenne de la station Radio Monte-Carlo.

« L'UCI n'aurait rien pu faire, et n'a jamais rien caché », a-t-il dit sur RMC, jeudi.

Hein Verbruggen était président de l'UCI au moment des succès de Lance Armstrong au Tour de France.

« Je suis content de voir que le rapport de l'USADA précise que nous n'avons rien caché. Il n'y a jamais eu de combine. Nous n'avons jamais rien caché. Jamais. C'est très important », a-t-il insisté.

M. Verbruggen a également nié avoir dit que l'Américain ne s'était jamais dopé. Ce qui est pourtant écrit dans le rapport.

« Je le répète : Lance Armstrong n'a jamais pris de produits dopants. Jamais, jamais, jamais », aurait dit l'ancien président, cité par l'agence néerlandaise AD.nl.

Jeudi, sur RMC, Hein Verbrüggen a donc nié.

« Je n'ai jamais dit qu'Armstrong ne s'était jamais dopé. Ce que j'ai dit à l'époque où Floyd Landis est arrivé avec ses accusations, c'est que nous n'avions reçu aucun test positif d'Armstrong. Et donc, nous n'avons pas eu besoin de cacher quoi que ce soit. »

Le rapport de l'agence américaine explique que l'UCI a choisi de poursuivre des coureurs dont Landis, qui ont révélé l'étendue du dopage chez US Postal, plutôt que d'enquêter sur les révélations. Et que l'UCI a choisi d'ignorer certains témoignages de cyclistes repentants, dont Jörg Jaksche, qui avaient révélé des méthodes de dopage employées chez Team Telekom, ONCE, CSC et Liberty Seguros.

Sous serment, Jaksche avait dit : « L'UCI n'a montré aucun intérêt à entendre l'histoire dans son ensemble sur les méthodes dopage et n'a pas voulu faire de suivi à mon histoire. »

Loading Slideshow...
  • 7 Tours

    Lance Armstrong a remporté les Tour de France de 1999, 2000, 2001, 2002, 2003, 2004 et 2005. Quelques images de ces victoires...

  • 1999

    Premier Tour, première coupe, deux ans après avoir vaincu son cancer.

  • 2001

    Coup de bluff de l'Américain qui avait caché sa forme et se révèle dans l'Alpe d'Huez.

  • 2001

    Il prend le maillot

  • 2002

    En jaune, toujours pour l'US Postal, sur la 19ème étape du 89ème Tour, un contre-la-montre entre Régnié-Durette et Mâcon, le 27 juillet 2002. Amstrong gagnera l'étape et gardera le maillot.

  • Toujours 2002

    Un reportage sur sa performance et rencontre avec son équipe.

  • 2003

    Dans la montée de Luz Ardiden une chute dans l'histoire.

  • Toujours en 2003

    L'Alpe d'Huez

  • Encore en 2003

    Un arrivée glorieuse.

  • 2005

  • 2010, les adieux

    Le 25 juillet, sur les Champs, sous le maillot de la Radioshack, Lance Armstrong boucle sa dernière grande boucle.

  • Des adieux bien préparés, d'ailleurs

    Un reportage pour cette dernière à... 39 ans!

  • 23 août 2005, la Une de L'Equipe qui révèle tout

    "LE MENSONGE ARMSTRONG". C'est la première fois que l'on apprend dans la presse que le cycliste a été contrôlé positif.