De plus en plus de prestations musicales sont diffusées en direct sur YouTube

Publication: Mis à jour:
RED HOT CHILI PEPPERS
Getty Images

AUSTIN, États-Unis - Les festivals de musique se multiplient, et la solution de rechange à s'entasser parmi 50 000 personnes et à payer des billets de plus en plus chers est aussi en essor: visionner les prestations en ligne gratuitement.

Au Austin City Limits Music Festival, environ un tiers des quelques 130 groupes participants, incluant Red Hot Chili Peppers, Black Keys et Jack White, verront leur prestation être diffusée sur YouTube.

Il s'agit d'un record pour le festival de trois jours qui s'amorce vendredi. Il y a six ans à peine, les organisateurs commençaient à utiliser la diffusion sur le Web et peinaient à convaincre les artistes à y prendre part.

La même situation prévalait aux populaires événements de Bonnaroo et Lollapalooza. Mais alors que Austin City Limits marque la clôture non officielle du grand calendrier des festivals aux États-Unis pour 2012, cette année pourrait aussi représenter celle où les diffusions en direct ont commencé à devenir la norme.

Il y a eu notamment l'une des performances qui a fait le plus jaser: Tupac Shakur revenant des morts en hologramme au Festival de Coachella Valley dans une résurrection diffusée en direct du désert californien.

La formation rock Delta Spirit figurera parmi les premiers artistes à apparaître sur la chaîne YouTube du festival d'Austin.

«Ce ne sera jamais comme de le voir sur place. Mais c'est super d'inclure plus de gens, a commenté le chanteur Matt Vasquez. Nous sommes une génération voulant toujours plus de contenus, n'est-ce pas?»

Les promoteurs ne tentent pas de vendre la diffusion en direct sur le Web comme un substitut à la véritable expérience de concerts. Surtout que dans plusieurs cas, les gens doivent encore y être pour assister aux prestations des plus grands noms: Neil Young & Crazy Horse et Weezer ne se retrouveront pas sur le Web dans le cadre de l'événement de cette fin de semaine.

La diffusion sur le Web ne semble pas non plus menacer l'affluence sur le site ou les profits des organisateurs. Les billets pour les trois jours à Austin cette année se défrayaient à au moins 200 $ et se sont vendus en l'espace d'une heure.