NOUVELLES

Un arbitre tranche:La Ville de Québec avait tort de confier une partie de la cueillette des ordures ménagères à l'entreprise privée.

10/10/2012 12:43 EDT | Actualisé 10/12/2012 05:12 EST

Les cols bleus de Québec gagnent leur bataille contre la Ville dans le dossier de la collecte des ordures. Ces employés affiliés au Syndicat canadien de la fonction publique contestaient la décision de l'administration Labeaume de confier à l'entreprise privée en mai 2009, la cueillette des déchets dans les arrondissements de la Cité-Limoilou, des Rivières et de la Haute-Saint-Charles.

L'arbitre du travail conclut que la Ville de Québec n'a pas respecté un article de la convention collective qui confère aux employés manuels un minimum d'heures de travail. Dans sa décision, Denis Gagnon précise que l'option choisie par la Ville a privé les cols bleus de 130 mille de travail.

Ils devront maintenant s'entendre avec la Ville sur la façon de récupérer les sommes d'argent qu'ils ont perdues. Selon le syndicat le montant pourrait atteindre plus de 5 millions de dollars. Des négociations devront être entreprises pour récupérer les heures confiées à l'entreprise privée .

Le maire de Québec,Régis Labeaume, prendra quelques jours de réflexion afin de savoir si la VIlle portera en appel la décision de l'arbitre du travail.

PLUS: