NOUVELLES

Côte-Nord : le gazoduc entre Saguenay et Sept-Îles se précise

10/10/2012 01:16 EDT | Actualisé 09/12/2012 05:12 EST

Gaz Métro envisage de prolonger son gazoduc de 460 kilomètres pour desservir les villes de la Côte-Nord à partir du Saguenay.

Même si les innombrables lacs et rivières ainsi que le roc solide de la Côte-Nord posent de nombreux défis techniques et financiers, l'entreprise garde espoir de lancer la construction dès 2014.

Le gazoduc rejoindrait le littoral nord-côtier à Forestville puis suivrait la côte jusqu'à Sept-Îles, en passant par Baie-Comeau et Port-Cartier. Il serait mis en service en 2016.

Le directeur des relations avec les communautés et les Premières Nations pour Gaz Métro, Pierre-Yves Boivin, précise que le tracé contournerait toutes les zones naturelles.

« Nous, on veut s'assurer d'être dans le milieu qui est le plus facilitant possible, où on va avoir un bon voisinage avec les utilisateurs du territoire. C'est certain que les zones protégées, on cherche à les éviter », indique Pierre-Yves Boivin.

La conduite du réseau gazier serait enfouie par mesure de sécurité. Le président du groupe conseil UDA, Claude Veilleux, explique que les activités déjà pratiquées sur le territoire, comme la randonnée et la motoneige, pourront ainsi se poursuivre.

Mais l'enfouissement du gazoduc sous des dizaines de rivières constitue un défi de taille d'un point de vue environnemental.

Le gouvernement fédéral devra éventuellement s'ingérer dans le dossier puisque le gazoduc traverserait la communauté innue de Pessamit.

PLUS: