SANTÉ - L'exposition aux rayonnements ultraviolets peut causer des cancers de la peau. Même si le Soleil reste la principale source environnementale des cancers de la peau, les lampes à bronzer favorisent également leur apparition. Elles sont d'ailleurs considérées comme des carcinogènes pour l'être humain par l'Agence pour la Recherche contre le Cancer. Mais ce n'est pas le seul cancer que ces lampes à bronzer font peser sur leurs utilisateurs. Deux études publiées dans le British Medical Journal relancent le débat de l'utilisation faiblement contrôlée du bronzage artificiel.

La première analyse a voulu chiffrer l'augmentation du risque de mélanome pris par les adeptes des lampes à bronzer en analysant conjointement les résultats de 27 études publiées. Le risque de mélanome est augmenté de 20% chez les utilisateurs des salons de bronzage en comparaison de ceux n'ayant jamais utilisé ces systèmes artificiels. Le risque augmente en fait de 1,8% pour chaque séance additionnelle chaque année. Débuter ces séances avant 35 ans est également un facteur de risque qui augmente globalement de 87% le risque de mélanome. On estime à 3438 en Europe, le nombre total de mélanomes liés directement à ces bronzages artificiels, dont la majorité (2341) a touché des femmes.

LIRE LA SUITE SUR DOCBUZZ.FR

Retrouvez plus d'infos scientifiques sur DocBuzz.fr docbuzz580