NOUVELLES

Un organisme s'élève contre le processus utilisé par le maire pour donner le feu vert au casino

08/10/2012 03:01 EDT | Actualisé 07/12/2012 05:12 EST

Un centre d'étude s'élève publiquement contre la volonté du maire d'Ottawa d'ouvrir un casino au centre-ville. Le Canadian Centre for Policy Studies, un organisme de droite qui fait la promotion de la libre entreprise, critique particulièrement le processus pour décider de son implantation.

Le directeur du Centre, Mike Patton, se demande pourquoi les conseillers municipaux doivent voter mercredi sur ce projet, alors qu'ils ne possèdent aucune étude de faisabilité. Selon lui, les élus se retrouvent, encore une fois, devant un fait pratiquement accompli.

M. Patton questionne également l'éventuelle fermeture de l'hippodrome Rideau-Carleton qui rapporte des millions de dollars chaque année à la Ville.

De plus, une éventuelle maison de jeu à Ottawa devra composer avec la présence du casino du Lac-Leamy.

Le Canadian Centre for Policy Studies lance un appel aux citoyens pour qu'ils fassent pression sur les conseillers municipaux, afin d'exiger un rapport avant le vote final. M. Patton souhaite qu'il y ait une motion pour repousser le vote.

De son côté, l'élu du quartier Rideau-Vanier, Mathieu Fleury, reconnaît que le vote de mercredi sera fort probablement favorable au projet de casino.

Toutefois, il votera contre, craignant qu'un tel établissement entraîne davantage de problèmes sociaux au centre-ville. « On a des enjeux ici au niveau des sans-abri. Il faut avoir des logements » , soutient-il.

Mardi dernier, les membres du Comité des finances et du développement économique ont approuvé une motion pour que la Ville fasse connaître à la Société des loteries et des jeux de l'Ontario (OLG) son intérêt pour accueillir un nouveau casino.

PLUS: