NOUVELLES

Patate chaude

08/10/2012 02:31 EDT | Actualisé 07/12/2012 05:12 EST

Les Alouettes ont préféré un féculent à la dinde en cette journée d'Action de grâces.

Les Montréalais ont peiné à maîtriser le ballon, un peu comme s'il était une patate chaude. Au final, le cafouillage leur a valu une deuxième défaite de suite, 27-22 aux mains des Blue Bombers de Winnipeg (4-10), à Montréal.

Les Alouettes (8-6) ont perdu le ballon à cinq reprises dans la rencontre, dont deux fois dans des situations où sept points étaient à leur portée. Anthony Calvillo a été victime d'une interception de Johnny Sears dans la zone des buts, tandis que Patrick Lavoie a vu le ballon lui échapper à la ligne de 3 des Bombers.

Les espoirs de remontée des Alouettes ont d'ailleurs pris fin sur le cinquième et dernier revirement, une interception de Brandon Stewart sur une passe destinée à Brandon London, dans la dernière minute de la rencontre. Quelques minutes plus tôt, London avait trouvé la zone des buts pour rapprocher les Alouettes à cinq points.

Le hic, c'est que les Bombers avaient l'air de tout sauf de la pire équipe de la LCF, une situation d'autant plus inattendue que la formation manitobaine était privée du quart Buck Pierce. Mais son remplaçant, Joey Elliott, a offert une performance digne d'un vétéran du circuit canadien.

Elliott a fait regretter aux Alouettes leurs erreurs et a réussi un sans-faute : 17 passes réussies sur 25, pour 335 verges et 3 touchés. Sa cible favorite a été Chris Matthews, auteur de 6 attrapés pour 143 verges et un majeur.

Elliott et ses receveurs ont profité de la désorganisation des forces montréalaises pour s'imposer. Le demi défensif des Alouettes Dwight Anderson a mal paru sur deux des touchés des Bombers, en plus de prendre une punition pour rudesse excessive après un sifflet.

Les deux autres revirements des Alouettes, des pertes de ballon de Trent Guy et Victor Anderson, sont survenus en territoire winnipegois.

Terrence Edwards et Rory Kohlert ont aussi marqué pour la troupe de Tim Burke, tandis que Justin Palardy a signé des placements de 24 et 21 verges.

Le botteur des Alouettes, Sean Whyte, a quant à lui été parfait en trois tentatives de placement, des coups de 27, 39 et 25 verges. Adrian McPherson a ajouté un touché sur une course d'une verge.

Guy blessé

Déjà privés des receveurs S.J. Green et Brian Bratton, de même que du demi offensif Brandon Whitaker, les Alouettes ont essuyé une autre perte dans cette défaite.

Trent Guy a quitté la rencontre à mi-chemin. Selon RDS, il aurait subi une commotion cérébrale.

L'absence de Guy a permis à Dwight Anderson de se faire pardonner quelques bévues défensives. Le volubile athlète a ramené un dégagement sur 16 verges, et a totalisé 64 verges sur deux retours de bottés de reprise.

London a représenté une autre rare lueur pour les hommes de Marc Trestman dans la défaite. Le numéro 14 a saisi 9 passes pour 170 verges.

Montréal conserve tout de même le premier rang de la Division est à la suite du revers des Argonauts, à Toronto, 36-10 contre les Roughriders de la Saskatchewan.

À noter

  • Il s'agit de la première victoire des Blue Bombers à l'étranger cette saison (1-6).

PLUS: