NOUVELLES

Le Cégep de la Gaspésie et des Îles s'impose un régime minceur

08/10/2012 04:46 EDT | Actualisé 07/12/2012 05:12 EST

Le Cégep de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine retranche près de 700 000 $ de son budget sur trois ans.

La moitié de cette somme provient du déficit accumulé et l'autre a été imposée par Québec en janvier dernier. Le plan de redressement de trois ans tel que préparé par la direction de l'établissement vise à récupérer 233 000 $ par année.

La direction assure qu'elle n'a pas l'intention d'abolir de poste et que la qualité de l'enseignement sera préservée. Elle compte faire des économies en diminuant les déplacements du personnel par exemple. Elle compte aussi revoir à la hausse certains tarifs, dont la location de salles et le coût des photocopies.

Le déficit accumulé du collège a déjà atteint un million et demi de dollars au début des années 2000.

« C'est à peu près 230 000 $ de récupération sur un budget total d'une trentaine de millions de dollars. Bien sûr, quand on regarde uniquement le fonctionnement: c'est 200 quelques milles dollars sur un budget global de 11 millions, donc c'est à peine 2 % », a fait valoir le directeur des Ressources humaines et administratives du cégep, Claude Camirand.

PLUS: