NOUVELLES

Drone abattu : Israël envoie des avions survoler le Liban

08/10/2012 01:22 EDT | Actualisé 07/12/2012 05:12 EST

Des avions israéliens ont survolé des villages au sud du Liban dimanche dans un étalage de force apparemment destiné au mouvement libanais Hezbollah après qu'un drone d'origine inconnue eut été abattu samedi au nord d'Israël.

Même si l'enquête sur cette frappe n'est pas terminée, le Hezbollah a rapidement été désigné comme le principal suspect en raison des armes sophistiquées qu'il a en sa possession et de ses tentatives passées pour envoyer des engins similaires au-dessus de l'État hébreu.

Selon l'armée israélienne, le drone s'est approché de la portion sud de la côte méditerranéenne du pays et a réussi à pénétrer assez loin dans l'espace aérien d'Israël avant d'être neutralisé 20 minutes plus tard. Les médias locaux ont rapporté que l'appareil ne transportait pas d'explosifs et qu'il semblait effectuer une mission de reconnaissance.

Les autorités militaires n'ont pas précisé le lieu de décollage de l'engin ni l'identité de ceux qui l'avaient fabriqué, mais elles ont exclu la bande de Gaza de la liste des coupables potentiels parce que le Hamas n'est pas censé posséder de drones.

Cela ne laisse que le Hezbollah comme possible responsable, ce qui signifie que l'avion sans pilote pourrait avoir été envoyé avec la bénédiction de l'Iran. Les tensions entre les deux pays ennemis sont fortes à cause du programme nucléaire de Téhéran, soupçonnée par l'Occident de vouloir se doter de la bombe atomique.

Puissant groupe chiite déterminé à détruire Israël, le Hezbollah a souvent servi de mandataire à l'Iran le long de la frontière Nord de l'État hébreu. Les deux rivaux se sont d'ailleurs battus pendant un mois en 2006. Des centaines de personnes ont été tuées et le Hezbollah a lancé des milliers de missiles en sol israélien avant que le conflit ne se termine dans une impasse.

Associated Press

PLUS: