NOUVELLES

Un médicament limite les dommages au cerveau causés par les AVC

07/10/2012 06:33 EDT | Actualisé 07/12/2012 05:12 EST

Une équipe de chercheurs menée par un neurologue de l'Université de Calgary estime avoir réussi à stopper la mort de cellules du cerveau chez des victimes d'accidents vasculaires cérébraux (AVC).

L'équipe du Dr Michael Hill vient de conclure avec succès la première phase d'essais cliniques du médicament NA-1.

Ils ont testé ce médicament sur des patients qui devaient subir une chirurgie pour un anévrisme. Ce genre de chirurgie cause presque toujours un AVC.

Lors de l'opération, la moitié des patients ont reçu une injection de NA-1, tandis que l'autre a reçu un placebo.

Les patients qui ont reçu l'injection n'ont pas présenté de lésions au cerveau.

« Il y a eu des milliers de médicaments testés pour tenter de protéger le cerveau, et aucun n'a prouvé qu'il fonctionnait », relate le Dr Hill, qui considère donc la découverte très prometteuse.

Une des patientes testées, Millie Nelles, affirme qu'elle était certaine de ne pas survivre à sa chirurgie du cerveau. Elle avait même préparé des lettres d'adieu pour ses enfants et petits-enfants.

« Je n'ai eu aucun AVC, même pas un petit, ou tout petit de rien du tout. Je crois vraiment que le NA-1 a sauvé ma vie », s'enthousiasme Mme Nelles.

Les chercheurs doivent maintenant faire de plus grands essais cliniques pour obtenir l'autorisation de commercialiser le médicament.

Ils espèrent obtenir cette autorisation dans trois ou quatre ans.

PLUS: