NOUVELLES

Jour d'élections municipales en Bosnie

07/10/2012 03:12 EDT | Actualisé 06/12/2012 05:12 EST

En Bosnie, plus de trois millions d'électeurs sont appelés à voter demain aux élections municipales.

Les nationalistes des principales communautés, musulmane, serbe et croate, sont bien placés pour l'emporter dans les régions où ils sont majoritaires.

A Srebrenica, qui a été le théâtre, en 1995, d'un génocide commis par les forces serbes de Bosnie contre des musulmans, des changements dans les modalités électorales pourraient permettre à la communauté serbe de contrôler la municipalité pour la première fois depuis la fin de la guerre.

Cette éventualité a alimenté une querelle à l'échelle national. Les représentants politiques musulmans accusent la communauté internationale de les avoir abandonnés et leurs adversaires serbes continuent de nier le génocide.

Les divergeances nationalistes persistent donc, plus de 15 ans après la fin de la guerre. À Mostar, ville fortement divisée entre Croates et musulmans, le scrutin n'aura tout simplement pas lieu. Les autorités ont été incapables de s'entendre sur la façon d'organiser le vote.

Ce scrutin est le cinquième depuis la fin de la guerre de 1992-1995, qui a opposé les communautés serbes, croates et musulmanes et provoqué la mort de 100 000 personnes.

PLUS: