NOUVELLES

Éclosion de méningite: une pharmacie américaine rappelle tous ses produits

07/10/2012 05:59 EDT | Actualisé 07/12/2012 05:12 EST
AP
This undated photo made available by the Centers for Disease Control and Prevention shows a branch of the fungus Aspergillus fumigatus. The fungus blamed for causing a meningitis outbreak in five states is widely distributed indoors and outdoors, but only very rarely makes people sick. People inhale aspergillus fungus all the time without any problem. It's nearly impossible to avoid, found in such places as decaying leaves, trees, grain, other plants, soil, household dust, ducts for air conditioning and heating, and building materials. The fungus can also cause skin infections if it enters a break in the skin. The meningitis outbreak is linked to the fungus being accidentally injected into people as a contaminant in steroid treatments. It's not clear how the fungus got into the medicine. (AP Photo/Centers for Disease Control and Prevention, Dr. Libero Ajello)

FRAMINGHAM, États-Unis - La pharmacie américaine ayant distribué les stéroïdes associés à une éclosion de méningite fongique a émis un rappel volontaire de tous les produits provenant de ses installations à Framingham, au Massachusetts, qualifiant cette décision de mesure préventive.

Le New England Compounding Center (NECC) a annoncé le rappel dans un communiqué publié samedi. L'entreprise y précise que son objectif est de prévenir tout risque d'infection, même si rien n'indique que d'autres produits ont été contaminés.

Le Secrétariat américain aux produits alimentaires et pharmaceutiques (FDA) avait déjà demandé aux professionnels de la santé de ne pas utiliser les produits distribués par le NECC.

Dimanche, les Centres américains pour le contrôle et la prévention des maladies ont mis à jour le bilan des victimes, faisant état de 90 cas confirmés de méningite fongique, une infection plutôt rare. L'éclosion, qui a fait au moins sept morts, couvre neuf États, soit la Caroline du Nord, la Floride, l'Indiana, le Maryland, le Michigan, le Minnesota, l'Ohio, le Tennessee et la Virginie.

Les stéroïdes liés à l'éclosion ont déjà fait l'objet d'un rappel et les autorités font tout en leur pouvoir pour aviser toutes les personnes à qui la substance a été administrée sous forme d'injection pour traiter des maux de dos entre juillet et septembre. Des centaines voire des milliers de patients pourraient être touchés.

La méningite est causée par une inflammation des méninges, les membranes protectrices qui recouvrent le cerveau et la moelle épinière. Contrairement aux méningites virale ou bactérienne, qui sont les formes les plus courantes de la maladie, la méningite fongique n'est pas contagieuse.