NOUVELLES

E. coli : des détaillants de la Colombie-Britannique sur la liste de rappel

07/10/2012 10:19 EDT | Actualisé 07/12/2012 05:12 EST
Getty Images
YAKIMA, WA - DECEMBER 29 : Eliseo Araujo removes ground beef patties from a conveyor belt at Ray's Wholesale Meats December 29, 2003, in Yakima, Washington. U.S. agriculture officials on December 28 insisted there was no risk to consumers from meat recalled in the first U.S. case of mad cow disease. (Photo by Justin Sullivan/Getty Images)

L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) a ajouté dimanche trois détaillants de la Colombie-Britannique à la liste de rappel de produits de boeuf qui pourraient être contaminés à la bactérie E. coli.

Le rappel concerne plusieurs produits vendus par Africa Trading, Hanahreum Mart et Urban Fare.

L'ACIA indique que les produits contaminés proviennent de la compagnie XL Foods à Brooks, en Alberta, et qu'ils auraient été transformés entre le 24 et le 29 août et le 5 septembre. Le rappel concerne également des produits non étiquetés, qui pourraient se trouver sur les étalages de certains détaillants et boucheries locales.

L'ACIA invite les consommateurs ayant des doutes sur la viande déjà achetée à se renseigner auprès des magasins où ils l'ont achetée, ou tout simplement de la jeter.

La bactérie a été détectée pour la première fois à l'usine de XL Foods le 4 septembre, mais ce n'est que 12 jours plus tard que les premiers avertissements ont été émis.

Des dizaines de produits de boeuf de XL Foods ont depuis été ajoutés à la liste de rappel, qui compte désormais des centaines de produits susceptibles d'être contaminés au Canada et aux États-Unis.

Les résultats des enquêtes en cours sur de possibles cas d'infection à la bactérie E. Coli seront connus la semaine prochaine.

Dix personnes ont été contaminées à la bactérie E. coli dans cet épisode de contamination.

Trois fois plus de boeuf contaminé aux États-Unis

Par ailleurs, le Service d'inspection de la salubrité des aliments des États-Unis a presque triplé ses estimations de produits du boeuf faisant l'objet d'un rappel et qui avaient été importés de l'usine XL Foods de Brooks, en Alberta.

L'organisme a émis une déclaration révisée citant qu'environ 1 134 000 kilogrammes de boeuf potentiellement contaminé à la bactérie E. coli étaient entrés aux États-Unis. Les premières estimations, révélées le 28 septembre, s'élevaient plutôt à 404 000 kilogrammes.

Par ailleurs, l'Agence canadienne d'inspection des aliments a ajouté, dimanche, de nouveaux articles à la longue liste de produits du boeuf retirés des étagères à travers le pays.

Les plus récentes additions affectent des produits de boeuf cru et prêts-à-manger vendus en Colombie-Britannique sous les marques HanAhReum Mart et Africa Trading, ou ayant été vendus dans les magasins Urban Fare.

Le nombre de cas de personnes contaminées à la bactérie E. coli en lien avec les produits de boeuf de l'usine de XL Foods s'élevait toujours à dix, dimanche, répartis dans trois provinces, dont le Québec.

La bactérie E. Coli a été détectée pour la première fois à l'usine de XL Foods le 4 septembre, mais ce n'est que 12 jours plus tard que les premiers avertissements n'ont émis.

L'usine XL, qui produit 35 pour cent du boeuf canadien, est toujours fermée.