NOUVELLES

Accord entre les Philippines et les rebelles islamistes

07/10/2012 02:36 EDT | Actualisé 06/12/2012 05:12 EST

Aux Philippines, le gouvernement a conclu un accord avec les rebelles séparatistes musulmans pour mettre fin à un conflit qui dure depuis plus de 30 ans.

Le président Benigno Aquino a expliqué que l'accord prévoit la création d'une région musulmane semi-autonome sur une partie de l'île de Mindanano, au sud de l'archipel. Cette zone est reconnue pour être particulièrement riche en matières premières.

Cette région était cependant extrêmement pauvre en raison de la guérilla qui y sévissait depuis 1978 et qui aurait fait plus de 100 000 morts. Le président a dit espérer que l'accord ouvre la voie à une paix durable dans le secteur.

L'île de Mindanao était le fief du Front moro islamique de libération, le MILF, groupe principal de la rébellion musulmane. Dans le cadre de l'accord, le MILF s'engage à ne plus revendiquer d'État séparé. De son côté, le gouvernement central conservera le contrôle sur la défense, la sécurité, les politiques étrangères et monétaires. L'entente doit toutefois être acceptée par la population.

Mindanao compte plus de 20 millions d'habitants, dont quatre sont musulmans.

Le président Benigno Aquino souhaitait en arriver à une entente avant la fin de son présent mandat, en 2016.

Washington salue l'accord

La secrétaire d'État américaine Hillary Clinton a réagi à l'entente dans un communiqué publié dimanche.

Elle a salué l'accord et a appelé les deux parties à le mettre en oeuvre « pleinement ». « Nous encourageons toutes les parties à travailler ensemble pour construire la paix, la prospérité et de nouvelles chances pour tous les habitants des Philippines », a-t-elle ajouté.

PLUS: