NOUVELLES

Une plainte contre un tableau de Stephen Harper nu est rejetée

06/10/2012 04:38 EDT | Actualisé 05/12/2012 05:12 EST

Une plainte déposée contre un tableau montrant le premier ministre Stephen Harper nu a été rejetée par le Tribunal ontarien des droits de la personne.

Il a jugé qu'il n'avait pas l'autorité pour traiter la plainte déposée contre la bibliothèque Frontenac, à Kingston, qui a affiché la reproduction non autorisée de M. Harper dans le plus simple appareil.

Curtis Stewart avait déposé ladite plainte en mai dernier, arguant que ses droits avaient été violés lorsque la bibliothèque a choisi de présenter le controversé tableau dans le cadre d'une exposition.

Le tribunal a annoncé sa décision à M. Stewart le 19 juin, et lui a donné un mois pour répondre, ce qu'il n'a pas fait. La plainte est donc considérée comme ayant été abandonnée.

Polémique

La peinture a suscité diverses réactions lors de son dévoilement, au printemps.

Baptisée Emperor Haute Couture, l'oeuvre montre Stephen Harper nu et souriant sur une chaise, un chien à ses pieds et une femme en costume d'affaires lui offrant une tasse Tim Hortons sur un plateau d'argent.

Margaret Sutherland, l'artiste de Kingston ayant créé cette pièce, a déclaré que celle-ci était censée envoyer un message à propos de son mécontentement envers la décision gouvernementale d'éliminer le long questionnaire du recensement et de supprimer plusieurs fermes rattachées à des prisons.

Le titre de la peinture se veut également une attaque satirique envers Les habits neufs de l'empereur, un livre pour enfants de Hans Christian Anderson à propos d'un roi suffisant qui ne porte pas de vêtements, car il croit que son nouveau costume est invisible aux yeux des gens indignes de le voir.

La toile a depuis été vendue à un acheteur anonyme pour 5000 $.

Des appels auprès de M. Stewart et de Mme Sutherland sont demeurés sans réponse, samedi.

Le tribunal a annoncé sa décision sans appel le 19 septembre.

PLUS: