NOUVELLES

Le réalisateur de l'«Innocence des musulmans» passera en cour mercredi

06/10/2012 06:38 EDT | Actualisé 06/12/2012 05:12 EST
AP
An Indian man walks over an American flag during a protest against an anti-Islam movie called "Innocence of Muslims" that mocked Islam's Prophet Muhammad in Hyderabad, India, Friday, Sept. 14, 2012. (AP Photo/Mahesh Kumar A.)

Un juge fédéral de Los Angeles décidera la semaine prochaine si l'homme responsable d'un film islamophobe ayant déclenché des violences dans le monde arabe devrait être renvoyé en prison pour avoir violé sa probation.

Mark Basseley Youseff devrait se présenter en cour mercredi. Il a été reconnu coupable de fraude bancaire en 2010.

Les procureurs affirment que Youseff a commis huit violations de ses conditions de libération, y compris celle d'avoir menti à ses agents de probation et d'avoir utilisé des prête-noms. M. Youseff se fait également appeler Nakoula Basseley Nakoula.

L'homme de 55 ans est demeuré en cellule sans possibilité de libération sous cautionnement après qu'il eut été établi qu'il risquait de prendre la fuite.

Les autorités fédérales ont annoncé qu'il avait dirigé la création du film «L'innocence des musulmans», qui a fait éclater des violences dans le monde arabe et provoqué la morts de dizaines de personnes, y compris l'ambassadeur américain en Libye, Christopher Stevens.

INOLTRE SU HUFFPOST

Manifs dans le monde musulman