DIVERTISSEMENT

L'actrice Daryl Hannah est libérée après une manifestation contre Keystone XL

06/10/2012 04:24 EDT | Actualisé 06/12/2012 05:12 EST
Getty Images
QUITMAN, TX - OCTOBER 04: In this handout photo provided by the Wood County Sheriff's Department, actress Daryl Hannah is seen in a police booking photo October 4, 2012 in Quitman, Texas. Hannah was arrested while protesting the Keystone XL oil pipeline October 4, 2012 in Winnsboro, Texas. She was reportedly charged with criminal trespassing and resisting arrest. Hannah was released on bond. (Photo by Wood County Sheriff's Department via Getty Images)

TYLER, États-Unis - L'actrice Daryl Hannah est sortie d'une prison texane à la suite de son arrestation, alors qu'elle manifestait contre le projet d'oléoduc Keystone XL, qui doit transporter du pétrole brut du Canada à la côte du Golfe.

Le journal Tyler Morning Telegraph a rapporté samedi que Mme Hannah avait été libérée jeudi soir en échange d'une caution de 2500 $, mais qu'elle était sous le coup d'accusations d'intrusion. Sa libération a eu lieu quelques heures après son arrestation à Winnsboro, à environ 175 kilomètres à l'est de Dallas.

L'actrice et une autre femme, Eleanor Fairchild, ont été arrêtées après avoir bloqué de l'équipement lourd pour tenter de provoquer l'arrêt des travaux de construction de l'oléoduc sur les terres de Mme Fairchild.

Mme Hannah s'oppose depuis longtemps au projet de 7 milliards $ de l'entreprise canadienne TransCanada, qui vise à faciliter le transport de pétrole des sables bitumineux albertains aux raffineries texanes. L'actrice a déjà été arrêtée en août 2011 lors d'une autre manifestation contre ce projet, à Washington.

Les opposants au projet d'oléoduc affirment que celui-ci n'est pas sécuritaire parce qu'il transportera du brut lourd très acide qui pourrait plus facilement corroder un tuyau en métal, ce qui provoquerait un déversement. Ils soutiennent également que le raffinage de ce pétrole viendrait davantage contaminer l'air d'une région qui a longtemps dû lutter contre la pollution.

Au dire de TransCanada, toutefois, cet oléoduc serait le plus sécuritaire jamais construit, et que le brut n'était pas plus «sale» que celui provenant du Venezuela ou de certaines régions de la Californie.

La compagnie a débuté les travaux de cette portion de l'oléoduc cet été, après avoir reçu les permis nécessaires. Certains propriétaires terriens du Texas, épaulés par des militants, ont tenté, lors de diverses actions de protestation, de faire cesser ou de ralentir la construction.

INOLTRE SU HUFFPOST

Daryl Hannah, en 10 films