NOUVELLES

Syrie : 21 morts au sein de la Garde républicaine

04/10/2012 12:04 EDT | Actualisé 04/12/2012 05:12 EST

Pendant que la Syrie fait l'objet de discussions diplomatiques après un incident frontalier avec la Turquie, les combats se poursuivent au pays.

Une attaque a fait 21 morts parmi la force d'élite de la Garde républicaine syrienne, jeudi, à Qoudsaya, en banlieue de Damas.

Une explosion suivie d'un échange de tirs a entraîné la mort de ces forces d'élite chargées de protéger la capitale et ses banlieues, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Les affrontements entre l'armée et les rebelles se poursuivent toujours dans le quartier.

Les forces régulières syriennes ont répliqué à l'attaque rebelle par une série de perquisitions et d'arrestations arbitraires à Qoudsaya, bastion de l'Armée syrienne libre formé de déserteurs et de civils qui ont pris les armes. L'attaque de Qoudsaya survient au lendemain d'un triple attentat à la voiture piégée qui a fait 48 morts, en majorité des militaires, à Alep.

Par ailleurs, toujours dans la province de Damas, l'armée syrienne pilonne la ville de Zabadani et les vergers entourant la localité de Jdeidet Artouz, la Ghouta et Sabqa. Les bombardements ont fait plusieurs blessés en plus de détruire de nombreuses maisons.

L'armée syrienne mène depuis plusieurs semaines des opérations dans le but de repousser les rebelles hors de la province de Damas. Le régime a amorcé ces opérations lorsque les violences ont atteint la capitale, en juillet dernier.

Théâtre d'une série d'attentats meurtriers mercredi, Alep est maintenant la cible de bombardements de l'armée syrienne. Les quartiers de Salaheddine, Bab al-Nasr et Sakhour sont ciblés.

L'armée syrienne pilonne également plusieurs municipalités des provinces d'Idleb, de Deir-Ezzor, de Homs et de Hama.

PLUS: