DIVERTISSEMENT

Roger Frappier met le cap sur Los Angeles pour les Oscars

04/10/2012 04:08 EDT | Actualisé 04/12/2012 05:12 EST
Agence QMI

Le producteur québécois Roger Frappier doit mettre ce jeudi le cap sur Los Angeles, où il prendra part à l'un des comités chargés de sélectionner les longs-métrages qui seront en nomination dans la catégorie du meilleur film en langue étrangère à la prochaine cérémonie des Oscars.

En tant que membre de l'Academy Of Motion Picture Arts And Science, qui décerne les précieuses statuettes, M. Frappier devra regarder une quantité impressionnante de productions pour pouvoir exercer son droit de vote.

« Il y a quatre comités, a expliqué jeudi le président de la maison Max Films. On visionne entre 12 et 15 films par comité. On visionne chacun des films de son groupe, mais on peut aussi visionner les films des autres groupes. Il faut avoir vu 80% des films de chaque groupe pour que notre vote compte. Les 150 ou 200 membres qui vont regarder les 64 films vont sortir la sélection des neuf qui vont être choisis. Et après, il y aura les cinq qui seront en nomination. »

C'est Rebelle, du réalisateur Kim Nguyen, qui a été choisi par Téléfilm Canada pour représenter notre pays dans la course à l'Oscar. S'il affirme avoir le droit de voter pour cette œuvre comme pour n'importe quelle autre, Roger Frappier ne peut toutefois pas, pour l'instant, se prononcer sur les chances de « notre » film de l'emporter et de se retrouver en nomination.

« Je pourrai seulement le dire une fois que je serai sorti du visionnement et lorsque j'aurai vu la réaction des 200 personnes qui seront dans la salle », a-t-il souri.

Par ailleurs, le producteur et son équipe de Max Films terminent actuellement le tournage de L'autre maison, premier long-métrage de Mathieu Roy mettant en vedette Roy Dupuis, Marcel Sabourin et Émile Proulx-Cloutier. Filmé au Québec, en Islande, en France et en Afrique, l'opus, qui s'inspire de la vie du journaliste Michel Roy, devrait prendre l'affiche au printemps.

Roger Frappier mettra aussi beaucoup d'énergie, au cours de la prochaine année, sur la sortie, partout dans le monde, au printemps ou à l'automne, de la mouture anglophone de La grande séduction (The Grand Seduction). Réalisé par Don McKellar, le remake aura comme têtes d'affiche Brendan Gleeson et Gordon Pinsent.