NOUVELLES

Le parlement libyen rejette la composition du gouvernement

04/10/2012 09:43 EDT | Actualisé 04/12/2012 05:12 EST

La Libye n'a toujours pas de gouvernement. L'Assemblée nationale a rejeté jeudi la composition d'un nouveau gouvernement, après qu'une centaine de contestataires aient investi le Parlement.

Les manifestants réclamaient que leur ville, Zaouiya, soit mieux représentée au sein du cabinet. Cette contestation illustre d'ailleurs la division entre groupes rivaux et tribus, qui exigent des sièges de ministre au sein du nouveau gouvernement libyen.

Mercredi, le nouveau premier ministre Moustapha Abou Chagour avait présenté son équipe gouvernementale, qui était surtout composée de technocrates des grandes villes et dans laquelle ne figurait qu'une seule femme.

Jeudi, les parlementaires libyens n'ont pas approuvé la composition du cabinet Abou Chagour.

« Nous avons voté pour rejeter le gouvernement proposé par Abou Chagour et nous lui avons donné un délai, jusqu'à dimanche, pour proposer une nouvelle liste » des futurs ministres, a déclaré Abdelali al-Dersi, un élu de la ville d'Al-Bayda, dans l'est de Libye.

« Le gouvernement ne représentait pas tous les secteurs de la société libyenne ni toutes les régions. Il a été constitué à la hâte de façon arbitraire et sur la base d'amitiés », a-t-il ajouté.

PLUS: