NOUVELLES

Gaspésie-Les Îles : la scierie Rosario Poirier fortement ébranlée

04/10/2012 08:25 EDT | Actualisé 04/12/2012 05:12 EST

Les propriétaires de la scierie Rosario Poirier de Saint-Alphonse envisagent de cesser leurs activités de sciage.

Le refus de Développement de financer leur projet de modernisation oblige les propriétaires à revoir leurs plans d'avenir. La petite scierie avait présenté un projet de modernisation évalué à 2,5 millions de dollars à plusieurs partenaires.

Le président de la scierie, Luc Poirier, confirme que la réponse de DEC était cruciale : « Tout le monde était d'accord pour nous aider à la condition que tout le monde embarque. Si le projet ne se fait pas, c'est la fin. »

L'agence fédérale a refusé la demande de 600 000 $ ce qui remet donc en cause tout le montage financier.

L'entrepreneur se tourne maintenant vers le gouvernement du Québec, le Centre local de développement et de la municipalité de Saint-Alphonse pour compléter le financement de son projet. Si le projet essuie un second refus, l'entreprise se concentrera sur la seconde transformation et mettra fin à ses activités de sciage.

PLUS: