NOUVELLES

Côte-Nord : le référendum sur Mines Arnaud peut attendre, selon le maire de Sept-Îles

04/10/2012 08:29 EDT | Actualisé 04/12/2012 05:12 EST

Le maire de Sept-Îles ne s'oppose pas à la tenue d'un éventuel référendum sur le projet de Mine Arnaud, qui souhaite exploiter un gisement d'apatite dans le secteur de Sept-Îles.

Le maire, Serge Lévesque, estime qu'une consultation publique pourrait avoir lieu, mais à certaines conditions. « S'il devait avoir un référendum, précise le maire, cela devrait se faire au moment où on aura des informations complètes pour être capable au moins d'identifier les bonnes questions. Si le public est appelé à se prononcer, de savoir sur quoi il va se prononcer. Jusqu'à maintenant je pense qu'il reste passablement de travail à faire. »

Serge Lévesque soutient que le processus de consultation du Bureau d'audiences publiques sur l'environnement permet déjà aux opposants de faire connaître leurs préoccupations.

Par ailleurs, Serge Lévesque confirme que la ville a fait une demande à la Commission d'évaluation environnementale pour la tenue d'une consultation publique sur le projet de voie ferrée du Canadien National. Ce projet comprendrait un terminal de manutention et d'entreposage de minerai dans le secteur Pointe-Noire.

PLUS: