NOUVELLES

Bas-Saint-Laurent : le rappel de boeuf ne crée pas de vague

04/10/2012 05:15 EDT | Actualisé 04/12/2012 05:12 EST

Les producteurs comme les grandes chaînes d'alimentation se font rassurants à la suite du plus grand rappel de produits de la viande de l'histoire du Canada. L'affaire ne semble pas inquiéter les consommateurs de Rimouski.

Les grandes chaînes d'alimentation sont toutes affectées par le rappel de boeuf de l'abattoir XL Foods de l'Alberta. Il est par contre impossible d'obtenir les commentaires des responsables de supermarchés. Ils affirment que tout est mis en oeuvre pour assurer la sécurité des consommateurs.

Les produits contaminés à la bactérie E. coli proviennent de l'Alberta. Plusieurs consommateurs se croient ainsi protégés. Le Québec produit toutefois seulement 23 % de son boeuf.

« Je ne suis pas un amateur de viande rouge. J'en ai juste pris deux, mais je pense qu'ils les auraient retirés s'ils n'étaient pas bons », a déclaré un client d'un supermarché de Rimouski, en désignant ses achats de boeufs crus. « Je suis rendu à 80 ans, puis ça ne me dérange pas, a lancé un autre client. Quand les commerçants nous disent qu'il n'y a pas de problème, on les croit. On leur fait confiance. »

La Boucherie Méchoui Sylvain dessert surtout la clientèle de la Basse-Côte-Nord. Son fournisseur n'a pas eu de rappel, mais la santé de ses clients demeure une priorité. « Si vraiment, il y a un problème majeur, on essaie d'aviser les clients. Puis à partir de là, on voit avec eux autres s'il y a un mode de compensation qu'on peut faire avec eux autres », a expliqué le propriétaire Sylvain Bernier.

Du côté du restaurant la Cage aux Sports, c'est la maison mère qui se charge de la distribution. Les clients ne semblent pas inquiets: « il y a eu des questions, mais c'est très minime », a indiqué le gérant Frédéric St-Pierre. « Mais je ne croirais pas que ça a changé les habitudes de consommation de notre clientèle », ajoute-t-il.

D'après le reportage de Réjean Desmeules

PLUS: