Huffpost Canada Quebec qc

Richard Martineau répond au Conseil de presse

Publication: Mis à jour:
RICHARD MARTINEAU
Courtoisie

Le chroniqueur du Journal de Montréal Richard Martineau a répondu mercredi au blâme que lui a adressé le Conseil de presse.

Une décision rendue le 21 septembre dernier par le tribunal d'honneur des médias québécois reproche à Richard Martineau d'avoir attribué une fausse citation aux représentants de la CLASSE, l'association étudiante la plus radicale lors du conflit étudiant au printemps dernier.

Dans une chronique intitulée «La CLASSE ou la CASSE?», Richard Martineau prêtait les propos suivants aux représentants de l'association à propos du vandalisme lors des manifestations étudiantes: «Nous sommes des citoyens responsables, nous appuyons seulement le vol et le vandalisme, pas les agressions physiques...».

Sur son blogue mercredi matin, Richard Martineau, explique que la citation était clairement une parodie: «N'importe qui qui sait lire se rendra compte que je n'ai JAMAIS affirmé que les dirigeants de la CLASSE avaient dit cela!!!! Je parodie leur point de vue!!!! Je la caricature!!!! C'est une satire!!!! Sinon, j'aurais nommé l'auteur de cette supposée citation, comme j'ai nommé Jean Barbe et Michèle Ouimet!»

La chronique est d'ailleurs coiffée du titre: «La stupidité du Conseil de presse».

En plus de blâmer le chroniqueur, le Conseil de presse a reproché au Journal de Montréal son refus de répondre à la plainte. Le quotidien de Quebecor a quitté le tribunal d'honneur depuis juin 2010.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

La décision du CPQ
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Richard Martineau et le Journal de Montréal blâmé par le Conseil de presse

L'ADQ a payé la charte de Hérouxville, affirme André Boisclair

Journal de Montréal, Publié le: mercredi 26 septembre 2012, 18H29 | Mise à ...