NOUVELLES

Silence complet

03/10/2012 06:17 EDT | Actualisé 03/12/2012 05:12 EST
AP
NHL Commissioner Gary Bettman arrives at the NHL Players Association offices in Toronto Thursday, Aug. 23, 2012. The NHL collective bargaining talks lasted only 90 minutes on Thursday. It was the first full bargaining session of the week between the league and union after talks were called off Wednesday afternoon following a private meeting between top league and union executives. (AP Photo/The Canadian Press, Chris Young)

Les négociations sont rompues dans la Ligue nationale de hockey, les parties ont refermé leurs portes et on attend maintenant que la LNH commence à rayer des matchs de saison.

Les pourparlers ont pris fin, mardi, après seulement deux heures de discussions et tout indique qu'une autre saison de hockey sera perturbée par un conflit, seulement sept ans après l'annulation d'une saison complète en raison d'un lock-out.

L'adjoint au commissaire Gary Bettman, Bill Daly, a indiqué dans un courriel acheminé à l'Associated Press, mercredi, qu'on n'est pas prêt à discuter de la suite des choses dans le dossier. Il a précisé que la ligue n'a pas établi d'échéancier quant à savoir à quel moment elle annulera les premiers matchs de la saison, qui devait se mettre en branle le 11 octobre.

« Nous ne sommes pas prêts à spéculer sur les étapes à venir à ce stade-ci, a écrit Daly. Nous répétons depuis plus d'un mois que nous accepterions volontiers de recevoir une nouvelle offre de l'Association des joueurs. Ça demeure notre position.

« Ce n'est pas une approche constructive de dire "Voilà notre première offre. Nous croyons qu'elle est très bonne. Rappelez-nous quand vous serez prêt à l'accepter". C'est ce que le syndicat a effectivement fait. »

Les deux parties ont tenu une série de rencontres entre vendredi et mardi, mais on n'a jamais abordé les enjeux fondamentaux de la négociation, soit les aspects économiques relatifs au partage des revenus.

En quittant la dernière séance de négos, qui a surtout tourné autour de la définition de revenus liés au hockey, Daly s'est dit peu optimiste quant à la suite des choses.

Steve Fehr, frère du directeur de l'AJLNH, Donald Fehr, n'est pas allé jusqu'à prétendre qu'aucun progrès n'a été réalisé. « Je ne peux pas dire que je suis d'accord avec l'énoncé, a-t-il confié. Les pourparlers peuvent reprendre à tout moment, dès qu'ils (les propriétaires) sont prêts. »