BEIRUT - BEYROUTH (Sipa) — Au moins 31 personnes ont été tuées mercredi matin dans quatre attentats-suicide à la voiture piégée dans le centre d'Alep, ont annoncé l'agence de presse officielle Sana et des militants syriens. De nombreuses personnes ont été blessées et d'autres étaient bloquées dans les débris des déflagrations, qui se sont produites près d'un cercle d'officiers.

Selon un nouveau bilan établi par l'agence de presse Sana, les attentats perpétrés par "des terroristes" ont fait au moins 31 morts. Il devrait s'aggraver, a prévenu un responsable syrien, car de nombreuses personnes ont été grièvement blessées.

Trois kamikazes ont déclenché leurs charges à quelques minutes d'intervalle sur la place Saadallah al-Jabri, au coeur de la capitale économique du pays, alors qu'une quatrième explosion a eu lieu près de la Chambre de Commerce, a précisé ce responsables, sous couvert d'anonymat.

Les explosions ont provoqué la panique et la peur chez les habitants de la plus grande ville du pays, qui compte trois millions de personnes.

"C'était comme une série de séismes", a expliqué un habitant tremblant sous le choc. "C'était terrifiant, terrifiant". Le cercle d'officiers et un hôtel ont été complètement détruits.

Les déflagrations ont retenti à quelques minutes d'intervalle, a témoigné Mohammad Saïd, militant basé à Alep. Les explosions auraient été provoquées par des voitures piégées, suivies d'échanges de tirs nourris dans cette zone actuellement sous le contrôle des forces syriennes.

Dans ce quartier "fortifié", sous haute surveillance des forces de sécurité et des milices des chabiha, "on se demande comment des voitures piégées ont pu y pénétrer", a-t-il noté.

L'Observatoire syrien des droits de l'Homme, qui dispose d'une réseau d'activistes sur place, a avancé que les explosions avaient fait des dizaines de victimes, principalement parmi les forces de sécurité. D'après le communiqué de l'OSDH, les explosions se seraient produites après une altercation entre des gardes du club militaire et des hommes armés, suggérant que les explosions auraient été perpétrées par des kamikazes.

Quant à la quatrième voiture piégée, elle a exposé dans le quartier de Bab Jenin, près de la Chambre de Commerce, causant d'autres morts, ajoute l'OSDH.

Selon les militants, l'insurrection contre le régime de Bachar el-Assad a fait plus de 30.000 morts depuis mars 2011. Des quartiers entiers de plusieurs villes syriennes, notamment Alep, ont été détruits et des milliers de civils ont quitté le pays.

Loading Slideshow...
  • *ATTENTION: CERTAINES IMAGES PEUVENT CHOQUER*

  • Capture d'une vidéo amateur

    Des familles amassées autour de proches tués.

  • Capture d'une vidéo amateur

    Funérailles de victimes tuées dans les violences en Syrie.

  • Image prise par un citoyen

  • Capture d'une vidéo amateur

  • Capture d'une vidéo amateur

  • Photo prise par un citoyen

    Des enfants chantent des slogans et tiennent une pancarte sur laquelle nous pouvons lire «être patient est bien, et Dieu seul peut aider, M. Annan».

  • Photo prise par un citoyen

    Des Syriens enterrent un enfant

  • Photo prise par un citoyen

    Manifestation contre le régime de Bachar El-Assad

  • Photo prise par un citoyen

    Manifestation contre le régime de Bachar El-Assad

  • Photo prise par un citoyen

    Un jeune garçon syrien tient une pancarte sur laquelle nous pouvons lire «un message pour Bachar: tu peux couper l'eau et l'électricité, mais tu ne peux pas empêcher la prière».

  • Photo prise par un citoyen

    Manifestation contre le régime de Bachar El-Assad

  • Photo prise par un citoyen

    Manifestation contre le régime de Bachar El-Assad

  • Photo prise par un citoyen

    Des enfants manifestent contre le régime de Bachar El-Assad

  • Photo prise par un citoyen

    Des Syriens prient lors d'une manifestation anti-Assad

  • Photo prise par un citoyen

    Manifestation contre le régime de Bachar El-Assad

  • Photo prise par un citoyen

  • Photo prise par un citoyen

  • Photo prise par un citoyen

  • Photo prise par un citoyen

    Une petite fille tient l'image de sa famille en deuil

  • Photo prise par un citoyen

    Des enfants syriens tués dans les violences

  • Photo prise par un citoyen

  • Photo prise par un citoyen

    Une jeune fille syrienne scande des slogans anti-Assad