Huffpost Canada Quebec qc

Nouveau rappel de produits de boeuf XL Foods possiblement contaminés

Publication: Mis à jour:
SAUSAGE HOW TO
Cooking Up A Story

La Saskatchewan a annoncé une hausse des cas de contamination à la bactérie E. coli, mais la province attend les résultats des tests avant de relier le tout au très vaste rappel de boeuf provenant d'une usine albertaine.

Le ministère provincial de la Santé a indiqué mardi que 13 cas d'infections avaient été rapportés en Saskatchewan le mois dernier. Le nombre habituel pour septembre se situe entre zéro et quatre.

S'exprimant par voie de communiqué, le gouvernement a précisé que les autorités de santé publique étaient à l'oeuvre pour déterminer si ces cas étaient liés aux rappels, et que les résultats seraient connus au cours des prochains jours.

En Alberta, des responsables de la Santé ont confirmé mardi deux nouvelles contaminations, faisant grimper le total provincial à 10.

Cinq de ces cas, dont l'un des deux nouveaux, ont été imputés à des steaks transformés à l'usine de XL Foods à Brooks, dans le sud de l'Alberta, et achetés à un magasin Costco d'Edmonton.

Ces responsables ont rappelé aux citoyens de bien faire cuire leur boeuf et de se laver les mains lorsqu'ils préparent de la nourriture.

Cet avertissement survient alors qu'un énième rappel de produits du boeuf a été annoncé.

Dans une alerte envoyée tard lundi, l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) a précisé que des dizaines de nouveaux produits, y compris des rôtis et des saucisses, avaient été ajoutés à une longue liste de produits du boeuf impropres à la consommation.

L'ACIA poursuit par ailleurs son enquête à propos de XL Foods, dont la licence d'exploitation a été temporairement suspendue la semaine dernière.

L'agence fédérale demande au public, aux distributeurs et aux restaurants de ne pas consommer, vendre ou servir aucun de ces produits en raison d'une possible contamination avec la dangereuse bactérie.

Le premier ministre Stephen Harper a été bombardé de questions concernant XL Foods à la Chambre des communes, mardi, par les néo-démocrates et les libéraux. Le chef du Nouveau Parti démocratique Thomas Mulcair a accusé le ministre de l'Agriculture Gerry Ritz de blâmer les fonctionnaires, tandis que le chef libéral intérimaire Bob Rae voulait savoir pourquoi le gouvernement avait tant tardé à avertir les consommateurs canadiens.

«Dans ce cas particulier, l'Agence canadienne d'inspection des aliments a agi afin de contenir les produits contaminés, à compter du 4 septembre, et agit depuis tout ce temps», a déclaré M. Harper aux Communes.

«L'usine demeurera fermée jusqu'à ce que l'Agence canadienne d'inspection des aliments soit convaincue qu'on puisse l'opérer en toute sûreté.»

Les Américains, quant à eux, ont mis fin aux importations de boeuf le 13 septembre et ont fermé la frontière à ce type de produits.

Le rappel, dont la taille a augmenté plusieurs fois au cours des deux dernières semaines, a soulevé des craintes quant à la sécurité alimentaire au pays, ainsi qu'à propos de l'ampleur de ce rappel de produits de boeuf.

La souche O157:H7 de la bactérie E. coli est potentiellement mortelle. Les responsables de la Santé publique affirment qu'elle peut provoquer des diarrhées sanglantes, de la déshydratation et, dans les cas les plus graves, d'importants problèmes rénaux.

Sur le web

Canada beef plant hit by recall may reopen this week

MPs keep up pressure over XL Foods meat recall

Simons: CFIA response to E. coli suggests little has been learned from past ...