NOUVELLES

Un soldat de l'OTAN tué par des tirs fratricides en Afghanistan

30/09/2012 03:19 EDT | Actualisé 29/11/2012 05:12 EST

Un soldat américain des forces de l'OTAN de l'Afghanistan a été tué samedi dans l'est du pays, lors d'une attaque perpétrée de l'intérieur par un militaire afghan.

Les combats ont également coûté la vie à un civil travaillant pour l'ISAF, les forces armées de l'OTAN, ainsi qu'à des membres de l'armée afghane. Le porte-parole de l'OTAN qui a confirmé l'information n'a pas été en mesure de dire si les pertes humaines étaient dues aux tirs de l'assaillant ou aux combats qu'ont menés les troupes pour se défendre.

L'attaque de l'intérieur est ainsi appelée parce qu'il s'agit de tirs de policiers ou de soldats afghans contre les collègues de l'OTAN, qui les accompagnent afin de parfaire leur formation. Jusqu'à présent en 2012, 52 membres de l'ISAF ont perdu la vie en raison de tirs fratricides, en excluant cette nouvelle victime.

Selon l'OTAN, le quart des attaques de l'intérieur sont l'oeuvre d'insurgés infiltrés dans les forces afghanes. Le ressentiment entre les individus et les clivages culturels expliqueraient, toujours selon l'alliance, les autres attaques.

Les opérations conjointes entre l'OTAN et les forces afghanes avaient été suspendues il y a deux semaines en raison de la recrudescence de ses attaques. Elles ont repris il y a peu de temps.

La majorité des 112 600 soldats étrangers toujours en poste en Afghanistan doivent plier bagage d'ici la fin de 2014.

PLUS: