Philippe Couillard veut rouvrir le débat identitaire au PLQ

Publication: Mis à jour:
PHILIPPE COUILLARD
Philippe Couillard. (Archives) | PC

Un grand remue-ménage attend le Parti libéral du Québec (PLQ) si les militants choisissent Philippe Couillard comme chef de leur formation.

La Presse Canadienne a en effet appris que l'ex-ministre de la Santé reviendrait en politique avec l'intention de rouvrir le débat sur l'identité québécoise et la place du Québec du sein du Canada.

Il estime qu'au cours de la dernière décennie, le gouvernement libéral a laissé tout le terrain identitaire - autour d'enjeux comme la défense du français, la question nationale et la laïcité de l'État, notamment - au Parti québécois et à l'Action démocratique, l'ancêtre de la Coalition avenir Québec.

Le futur candidat à la succession de Jean Charest juge que le PLQ, pour regagner la confiance de la population, doit désormais occuper ce terrain trop longtemps laissé vacant.

M. Couillard annoncera officiellement sa candidature mercredi prochain à Montréal, et indiquera d'entrée de jeu à quelle enseigne il loge.

Dans son entourage, on s'attend donc à ce que, sous sa gouverne, le PLQ prenne une tangente plus nationaliste, plus affirmée sur le plan identitaire au sein du Québec comme à l'intérieur du Canada, et ne craigne pas de provoquer un grand débat d'idées pour renouveler le programme du parti et son fonctionnement.

Ainsi, pour favoriser une plus grande démocratie dans ses rangs et une meilleure connexion avec la base militante, il prônera clairement pour les membres le droit à la dissidence.