NOUVELLES

Raonic malmené

28/09/2012 11:31 EDT | Actualisé 28/11/2012 05:12 EST

Milos Raonic faisait face à un défi à sa hauteur vendredi en quarts de finale du tournoi de Bangkok. Sauf qu'il s'est buté à un Jarkko Nieminen en pleine possession de ses moyens.

C'est finalement le Finlandais de 31 ans, de 10 ans l'aîné du Canadien, qui a eu le dernier mot. Nieminen a décroché son billet pour le carré d'as grâce à un gain de 6-3 et 7-6 (7/3).

Raonic a laissé Nieminen, 38e mondial, dicter l'allure de la rencontre, surtout dans la manche initiale où il n'a marqué le point que sur 67 % de ses premières offrandes. Pourtant, l'Ontarien de 21 ans domine l'ATP à ce chapitre.

Contrairement à la veille contre Ivo Karlovic, où il s'était montré impeccable au chapitre des balles de bris, Raonic a offert au Finlandais cinq chances de le briser. Nieminen a sauté sur la première occasion, dès le deuxième jeu de la manche initiale.

Le 15e joueur du monde a amélioré ses statistiques en seconde manche. Mais il n'a pas su hausser son jeu d'un cran dans le bris d'égalité et il a laissé le dernier mot au Finlandais.

De plus, Raonic ne s'est pas montré très convaincant avec sa première balle : seulement 56 % de réussite et 8 as.

En demi-finale, Nieminen rencontrera le Français Richard Gasquet (no 2), tombeur de l'Australien Bernard Tomic (no 8) 7-6 (7/5) et 6-4.

Tipsarevic a rendez-vous avec Simon

Dans le haut du tableau, la logique a été respectée. Cependant, le favori Janko Tipsarevic n'a pas eu la vie facile contre l'Espagnol Fernando Verdasco (no 5) qu'il a défait 7-6 (7/5) et 6-4.

Le Serbe a dû combler un déficit de 2-5 au bris d'égalité. Une fois la parité établie, Verdasco a commis deux erreurs d'impatience sur son coup droit pour céder la manche après 52 minutes de jeu.

« Ça a été vraiment difficile, mais je m'y attendais. J'ai affronté Fernando 5 ou 6 fois, a dit Tipsarevic qui présente désormais une fiche de 4-2 contre l'Espagnol. C'est toujours une bagarre de ligne de fond. Il m'a fait souffrir et j'ai beaucoup couru aujourd'hui. »

Un rendez-vous contre le Français Gilles Simon (no 4) l'attend maintenant. Simon, champion du tournoi en 2009, a eu raison de son compatriote Gaël Monfils 6-4 et 6-1.

Monfils a de nouveau été embêté par sa blessure au genou droit qui l'a tenu à l'écart de la compétition pendant quatre mois. Le Français a effectué son retour au jeu la semaine dernière à Metz.

PLUS: