Huffpost Canada Quebec qc

La météo du printemps fait exploser le prix des pommes

Publication: Mis à jour:
(Shutterstock)
(Shutterstock)

Les caprices de la nature ont eu une influence néfaste sur la récolte des pommes cette année, faisant tripler le prix de certaines variétés au Québec.

Les écarts de température et le temps clément du printemps dernier ont été catastrophiques pour l'Ontario, qui a perdu presque toute sa récolte de pommes, ainsi que pour l'État de New York, qui en a perdu la moitié. Quant aux pommiers du Michigan, ils n'ont pratiquement rien produit.

Au Québec, la pomme se fait moins rare qu'ailleurs, mais les récoltes ont également souffert de la température.

« On note quand même une baisse de rendement. On peut parler de de 20 à 30 % de baisse, donc on parle de 70 à 80 % du rendement habituel », soutient Éric St-Denis, président du Syndicat des producteurs de pommes des Laurentides.

C'est donc la règle de base de l'économie qui s'applique : l'offre est rare, et les prix grimpent. « On parle d'une augmentation de 80 %, grosso modo, par rapport aux années antérieures », précise M. St-Denis.

Le prix de la pomme destinée à la transformation, celle dont on se sert pour faire les compotes et les jus vendus en épicerie, a le plus augmenté.

L'autocueillette partiellement épargnée

Les personnes qui font de l'autocueillette devront elles aussi payer plus cher cette année, mais les pomiculteurs ont été conservateurs dans leur augmentation pour ne pas nuire à cette activité touristique.

Par ailleurs, les pommes pourraient aussi se faire rares l'an prochain, puisque les bourgeons sont sortis trop tôt cette année.

D'après le reportage d'Émilie Dubreuil

RÉPONDEZ À NOTRE SONDAGE ICI:
Sondage rapide

Qu'est-ce que vous aimez le plus...

VOTER