NOUVELLES

Trois jours de discussions

27/09/2012 03:32 EDT | Actualisé 26/11/2012 05:12 EST

La Ligue nationale de hockey a annoncé jeudi qu'elle annulait le reste des matchs prévus au calendrier préparatoire. Mais tout n'est pas perdu.

Les négociations syndicales dans la LNH vont reprendre vendredi, et les discussions risquent fort de se poursuivre tout au long de la fin de semaine. La ligue et l'Association des joueurs ont réservé les journées de vendredi, samedi et dimanche en vue de réunions prévues à New York. Il s'agira des premières séances de pourparlers à avoir lieu après une pause de plus de deux semaines.

Les discussions reprendront alors qu'approche à grands pas le jour du 11 octobre, date à laquelle doit normalement s'amorcer le calendrier régulier de la LNH. Il faudrait sans doute qu'une entente soit conclue d'ici le milieu de la semaine prochaine pour que la ligue puisse éviter d'annuler des matchs qui comptent au classement.

La dernière séance de négociations entre la LNH et l'Association remonte au 12 septembre, trois jours avant le déclenchement du lock-out. Les deux parties ont alors échangé des propositions touchant les paramètres économiques qui régissent le hockey professionnel nord-américain. Ces deux offres ne tiennent plus.

Lors du processus qui a mené à la décision de tenir de nouvelles négociations, les deux parties ont convenu d'étudier davantage les aspects secondaires qui devront faire l'objet d'une entente dans le cadre de la nouvelle convention collective. Parmi celles-ci se retrouvent les procédures de grief, les conditions de voyage, les soins médicaux ainsi que le régime des pensions et d'avantages sociaux.

L'AJLNH ne prévoyait pas se présenter à la réunion de vendredi avec une nouvelle proposition en mains, selon une source. N'empêche qu'il y avait un brin d'optimisme dans l'air à l'approche de la reprise des négociations. Lundi, le commissaire adjoint Bill Daly a déclaré qu'il voulait que les discussions reprennent dès cette semaine.

« Évidemment, il faut se parler avant d'en arriver à une entente, alors je crois qu'il est important que les discussions reprennent, a dit Daly. Mais il faut également avoir quelque chose à dire. Je crois qu'il est juste de dire que nous devons entendre quelque chose de significatif de la part de l'Association des joueurs parce que je ne crois pas qu'elle ait vraiment bonifié sa proposition initiale, qui a été présentée il y a plus d'un mois maintenant. »


PLUS: