NOUVELLES

Grèce : grève des employés du ministère des Finances

27/09/2012 05:52 EDT | Actualisé 27/11/2012 05:12 EST

Les employés du ministère grec des Finances se sont mis en grève, jeudi, pour dénoncer la possible réduction d'effectifs.

Mercredi, plus de 50 000 personnes ont défilé dans la capitale grecque pour protester contre les mesures d'austérité exigées en contrepartie des deux plans de sauvetage internationaux qui permettent à la Grèce d'éviter la faillite et une possible sortie de l'euro, depuis 2010.

Le premier ministre grec, Antonis Samaras, a quant à lui rencontré les chefs des deux partis minoritaires de la coalition gouvernementale au pouvoir depuis juin pour discuter des prochaines réductions budgétaires.

La Grèce doit réduire ses dépenses de 11,5 milliards d'euros (environ 14,6 milliards de dollars) en 2013-2014 et appliquer de nouvelles mesures fiscales censées rapporter 2 milliards d'euros (2,53 milliards de dollars).

Les socialistes du PASOK et la Gauche démocratique ne veulent pas de ces nouvelles mesures, qui devraient comprendre une réduction supplémentaire des prestations de retraite et des salaires ainsi que le retardement de l'âge de la retraite de 65 ans à 67 ans. Ils estiment que ces mesures se traduiront par une détérioration de la situation des personnes à faible revenu.

Le temps est compté, car les propositions finales doivent être présentées la semaine prochaine à la « troïka » des bailleurs de fonds internationaux, soit le Fonds monétaire international, la Banque centrale européenne et la Commission européenne.


Associated Press

PLUS: