BEYROUTH - Les autorités syriennes ont envoyé jeudi sur les téléphones portables des citoyens du pays un message texte intitulé «Game Over» («La partie est terminée»), dans lequel l'armée appelle les rebelles à déposer les armes.

Selon des résidants de Damas, seuls les abonnés à un forfait mobile ont reçu le message, et non les détenteurs de cartes prépayées.

Dans ce message, l'armée syrienne prévient également les insurgés que le compte à rebours de l'expulsion des combattants étrangers a commencé. Le message semble relever de la bataille psychologique menée par le régime du président Bachar el-Assad contre les rebelles.

Des Syriens ont déclaré avoir commencé à recevoir ces messages jeudi, au lendemain de l'explosion de plusieurs bombes dans le centre de commandement militaire de Damas. Cette attaque a mis en évidence la vulnérabilité croissante du régime face à une insurrection de plus en plus confiante et efficace.

Jeudi à Genève, le Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) a lancé un appel révisé pour récolter 487,9 millions $ US pour les réfugiés syriens. Selon le HCR, de 2000 à 3000 réfugiés franchissent chaque jour la frontière vers les pays limitrophes de la Syrie, et leur nombre total pourrait dépasser les 700 000 d'ici la fin de l'année.

Par ailleurs, huit Syriens soupçonnés d'être impliqués dans des violences survenues lundi dans un camp de réfugiés en Jordanie ont été arrêtés, ont annoncé jeudi les autorités jordaniennes, qui ont renforcé la sécurité dans ce camp frontalier.

Un juge jordanien a précisé que les huit réfugiés avaient été placés en détention et transférés devant un tribunal de la sécurité de l'État.

Selon les opposants syriens, plus de 305 personnes ont été tuées à travers le pays mercredi, ce qui en fait l'une des journées les plus meurtrières depuis le début du conflit, en mars 2011.

Loading Slideshow...
  • *ATTENTION: CERTAINES IMAGES PEUVENT CHOQUER*

  • Capture d'une vidéo amateur

    Des familles amassées autour de proches tués.

  • Capture d'une vidéo amateur

    Funérailles de victimes tuées dans les violences en Syrie.

  • Image prise par un citoyen

  • Capture d'une vidéo amateur

  • Capture d'une vidéo amateur

  • Photo prise par un citoyen

    Des enfants chantent des slogans et tiennent une pancarte sur laquelle nous pouvons lire «être patient est bien, et Dieu seul peut aider, M. Annan».

  • Photo prise par un citoyen

    Des Syriens enterrent un enfant

  • Photo prise par un citoyen

    Manifestation contre le régime de Bachar El-Assad

  • Photo prise par un citoyen

    Manifestation contre le régime de Bachar El-Assad

  • Photo prise par un citoyen

    Un jeune garçon syrien tient une pancarte sur laquelle nous pouvons lire «un message pour Bachar: tu peux couper l'eau et l'électricité, mais tu ne peux pas empêcher la prière».

  • Photo prise par un citoyen

    Manifestation contre le régime de Bachar El-Assad

  • Photo prise par un citoyen

    Manifestation contre le régime de Bachar El-Assad

  • Photo prise par un citoyen

    Des enfants manifestent contre le régime de Bachar El-Assad

  • Photo prise par un citoyen

    Des Syriens prient lors d'une manifestation anti-Assad

  • Photo prise par un citoyen

    Manifestation contre le régime de Bachar El-Assad

  • Photo prise par un citoyen

  • Photo prise par un citoyen

  • Photo prise par un citoyen

  • Photo prise par un citoyen

    Une petite fille tient l'image de sa famille en deuil

  • Photo prise par un citoyen

    Des enfants syriens tués dans les violences

  • Photo prise par un citoyen

  • Photo prise par un citoyen

    Une jeune fille syrienne scande des slogans anti-Assad