NOUVELLES

Wendake en campagne électorale

26/09/2012 05:26 EDT | Actualisé 26/11/2012 05:12 EST

La nation huronne-wendat est en pleine campagne électorale. Quatre candidats se font la lutte, dont le grand chef sortant, Konrad Sioui, et un fils de Max Gros-Louis.

Quatre ans après la défaite de Max Gros-Louis, c'est son fils Kino, 49 ans, qui tente à son tour d'accéder au poste le plus prestigieux de Wendake. Il veut poursuivre le travail accompli par son père pendant plus de 25 ans.

« Je veux continuer ce que mon père a déjà fait, le travail pour la nation et pour toutes les nations au Canada. Je veux aussi retourné à des décisions plus communautaires, plus collectives. Je voudrais retourner aux réunions consultatives et redonner plus de pouvoir à la population », explique Kino Gros-Louis.

Coup de pouce pour sa candidature, Max Gros-Louis fait paraître ces jours-ci, en pleine campagne électorale, sa biographie.

Une stratégie qui n'offusque pas le grand chef sortant qui tente de remporter un second mandat. « C'est bien, c'est stratégique, c'est de bonne guerre », commente Konrad Sioui.

M. Sioui se dit très fier du bilan de ses quatre années passées à la tête de la communauté. Sa plus grande réalisation, selon lui, est la reconnaissance du Traité Huron-Britannique de 1760.

« Je pense que les Hurons-Wendats savent que Konrad Sioui est un rassembleur, qu'il prône et prêche l'unité et la solidarité, qu'il a une expérience incroyable, internationale, nationale », raconte M. Sioui.

Les deux autres candidats sont Luc Lainé, un ancien proche collaborateur de Max Gros-Louis, et Michel A. Gros-Louis, un linguiste qui avait été dans la course en 2004 et 2008.

Plus de la moitié des quelque 400 membres de la nation huronne-wendat qui ont droit de vote habitent à l'extérieur de la réserve.

Les élections auront lieu le 26 octobre. Elles sont programmées le dernier vendredi d'octobre tous les 4 ans.

PLUS: