NOUVELLES

Les Éditions de la nouvelle plume établissent une stratégie pour leur relève

26/09/2012 09:46 EDT | Actualisé 26/11/2012 05:12 EST

Les Éditions de la nouvelle plume comptent offrir l'achat en ligne de leurs produits et développer des liens avec des cercles d'écrivains de l'Ouest canadien, afin de relever leur plus grand défi, celui de la relève.

La coopérative a adopté son plan stratégique de cinq ans en assemblée générale annuelle mardi soir à Regina.

La stratégie, explique la présidente Françoise Segur-Cloutier, est d'augmenter les ventes de la coopérative, afin d'atteindre une reconnaissance dans le marché de l'édition. C'est à cette condition qu'elle pourra ensuite avoir droit aux subventions plus importantes de divers paliers gouvernementaux et d'organisme, afin de rémunérer du personnel.

« Faire de l'édition, c'est le bénévolat le plus exigeant que j'ai fait de toute ma vie », a d'ailleurs illustré Mme Segur-Cloutier, au sujet de la difficulté à embaucher et à retenir du personnel.

Elle est la présidente des Éditions de la nouvelle plume depuis neuf ans et le fait de façon bénévole, comme tous les membres de la coopérative.

Cette année, l'organisation a récolté des recettes de vente de plus de 10 000 $, mais s'est tout de même retrouvée avec un déficit de 12 000 $.

« Puisqu'il y a une réserve, les Éditions sont encore en plein contrôle de leurs moyens », a toutefois assuré le trésorier sortant, Florent Bilodeau.

PLUS: