FAMILLE - C'est une incroyable histoire qui nous vient du fin fond de l'Ohio. Celle de Valerie Spruill, une femme de soixante ans comme les autres, comptable chez Good Year, qui a découvert que son défunt mari était aussi son père. Une découverte qu'elle a pu faire grâce à un test ADN, six ans après sa mort en 1998.

Lire aussi:
» Nick Cassavetes déclare que l'inceste n'est pas un "problème" en marge du festival de Toronto

Secrets de famille

Le Beacon Journal, de la ville d'Akron, en Ohio rapporte que ce n'était pas la première pierre soulevée par Valerie. Quarante ans plus tôt, alors qu'elle n'était âgée que de 9 ans, la jeune fille apprit que celui qu'elle croyait être son père était en réalité son grand-père. On lui parle aussi d'une jeune femme, Christine, qui leur rend visite régulièrement. Valerie apprend qu'elle est sa mère.

La jeune fille comprendra plus tard que cette mère était bien connue des hommes de la ville. À Akron, elle fait partie de celles qu'on appelle les "night ladies", les filles de la nuit. En 1980, Christine est entendue dans le procès en corruption de James Barbuto, un juge du conté d'Akron. Christine sera condamnée. Elle mourra quatre ans plus tard.

Rumeurs

Le père de Valerie avait rencontré et fécondé Christine alors qu'il n'avait que 15 ans. Aujourd'hui, Valerie dit se retenir de ne pas les détester tous les deux. Sa mère pour l'avoir abandonné, son père et mari pour ne pas avoir eu le courage de lui dire qui il était vraiment. Elle n'a eu de cesse d'entendre des rumeurs colportées par le tout venant quant à l'identité de son père.

"La moitié d'Akron était au courant", a-t-elle déclaré au Beacon Journal. Mais son père, lui, savait-il que Valerie, sa femme, était également sa fille? Si Valerie n'en est pas certaine, elle convient qu'il est probable qu'il savait et n'a rien dit pour la préserver. Valerie Spruill grandit dans le doute et le stress, développant plusieurs maladies dont elle estime aujourd'hui qu'elles étaient psychosomatiques, symptomatiques de son refus d'affronter la vérité en face.

Un jour de 2004, Valerie trouve une brosse à cheveux dans les affaires de son mari. Une broche qu'elle conserve précieusement chez elle. La brosse qui lui a permis, grâce à un cheveux, de connaître la véritable identité de son mari.

Inceste

Valerie Spruill et son mari ne sont pas des cas isolés. Ces histoires d'inceste aussi improbables qu'extraordinaires défraient régulièrement la chronique, s'attaquant à l'un des plus solides tabous de l'humanité.

En 2010, James et Maura, dont les prénoms ont été modifiés, se sont rencontrés la nuit tombée dans une ville d'Irlande, dont ni l'un ni l'autre n'était originaire. Cette nuit a changé leur vie à plus d'un égard. James et Maura se sont embrassés et continuèrent de se voir, avant que Maura tombe enceinte et qu'ils emménagent ensemble.

Le temps passe et Maura finit par convaincre James de reprendre contact sa mère, avec qui il n'a plus de contact. C'est ainsi que les jeunes amants ont découvert qu'ils étaient en réalité demi-frère et demi-soeur, ce qu'un test ADN a confirmé. Aux dernières nouvelles, James et Maura prévoyaient de se marier.