NOUVELLES

La Nouvelle-Écosse progresse vers l'énergie marémotrice

25/09/2012 01:18 EDT | Actualisé 24/11/2012 05:12 EST

Le programme d'achat d'énergie verte de la Nouvelle-Écosse, le COMFIT, a approuvé jusqu'à présent cinq projets d'énergie marémotrice, les premiers du genre dans les provinces de l'Atlantique.

Ces projets sont estimés à 35 millions de dollars. Trois d'entre eux qui seront réalisés dans le compté de Digby pourraient produire assez d'énergie pour alimenter 800 foyers. Les deux autres sont prévus au Cap-Breton.

Lieux et capacité des projets :

  • Digby Gut : 1,9 MW
  • Grand Passage : 500 KW
  • Petit Passage : 500 KW
  • Détroit de Barra : 100 KW
  • Grand canal de Bras d'Or : 500 KW
Grâce au programme COMFIT, les promoteurs ont un marché garanti pour l'électricité renouvelable qu'ils produiront. Ce programme existe depuis environ un an. Il a déjà approuvé 45 projets, dont la majorité concerne l'énergie éolienne.

En octobre, le fournisseur Nova Scotia Power et le gouvernement provincial vont s'entendre sur toutes les conditions de l'achat de l'électricité prévue dans le cadre de tous ces projets. Les promoteurs obtiendront alors un revenu garanti.

L'entreprise Tidal Fundy, qui a des racines communautaires, est à l'origine des cinq projets d'énergie marémotrice. Son plus grand défi reste malgré tout le financement. Elle doit réunir les 35 millions de dollars nécessaires à ces projets, ce qui n'est pas impossible selon Gérard Mounier, de la Banque Laurentienne. Il explique que les sources de capital de risque sont nombreuses au Canada.

Les cinq projets d'énergie marémotrice pourraient être réalisés d'ici trois ans si le promoteur obtient les fonds nécessaires.

PLUS: