Des courriels ciblés mettent Ottawa dans l'embarras

Publication: Mis à jour:
JASON KENNEY GAY FLAG
CP/Alamy
Imprimer

L'envoi de courriels à des personnes gaies et lesbiennes par le bureau du ministre fédéral de l'Immigration, Jason Kenney, préoccupe plusieurs de ces citoyens, qui croient être la cible de profilage.

Les courriels ont été envoyés par le bureau du ministre Jason Keney pour vanter les mérites du gouvernement en matière de protection des réfugiés gais et lesbiennes, notamment ceux qui proviennent d'Iran.

Or, les personnes qui ont reçu ce courriel ne comprennent pas pourquoi le ministre les a contactées personnellement ni comment il peut détenir ces informations sur leur orientation sexuelle.

« Je pensais que c'était une blague », explique Mélanie Richter-Monpetit qui est l'une des personnes qui ont reçu le courriel du ministère de l'Immigration, vendredi dernier.

Dans la missive, le ministre Jason Kenney y écrit que son gouvernement a accentué les efforts pour accueillir des réfugiés homosexuels. Des personnes qui, selon lui, risquent la persécution et parfois la mort.

« Après avoir lu tout son courriel, je ne savais pas si je devais rire ou si je devais pleurer », poursuit Mme Richter-Montpetit, qui ne comprend pas pourquoi elle a reçu ce message personnellement.

Nous ignorons pour l'instant combien de personnes ont reçu ce courriel au Canada, mais plusieurs d'entre elles sont gaies ou lesbiennes, ce qui dérange et qui laisse plusieurs questions en suspens chez les destinataires de cette missive.

« Je me suis dit : "Mon Dieu, c'est de la pure propagande. Comment a-t-il [le ministre Kenney] pu obtenir mon courriel? Mais qu'est-ce qui se passe ici?" Je n'étais pas seulement préoccupée, j'étais effrayée », a déclaré à nos collègues de CBC Datejie Green, une citoyenne de Toronto.

Le plus ironique dans tout cela, souligne Mme Green, qui est chercheuse dans le domaine de la santé, est que le ministre Kenney a récemment supprimé des services d'aide médicale destinés aux réfugiés.

L'opposition veut des réponses

« Nous, la grande question qu'on pose au ministre Kenney est : où est-ce qu'il a eu les orientations sexuelles des gens? C'est une information qui est très très personnelle. Et où est-ce qu'il a eu aussi les courriels de ces personnes-là? », demande le député du NPD Dany Morin. Son parti envisage de saisir la commissaire à la vie privée de cette affaire.

Au cabinet du ministre Jason Kenney, on a expliqué que ce message a été envoyé à des gens qui avaient déjà communiqué avec le bureau du ministre par le passé.

Or, plusieurs personnes qui ont reçu ce courriel ont affirmé à Radio-Canada et CBC n'être jamais entrées en contact avec Immigration Canada ou le bureau du ministre Kenney.

D'après un reportage de François Cormier et de la CBC