NOUVELLES

Le ministre Keith Ashfield rassure les pêcheurs de l'Atlantique

24/09/2012 07:20 EDT | Actualisé 24/11/2012 05:12 EST

Les pêcheurs poussent un soupir de soulagement en apprenant qu'Ottawa n'abolira pas les politiques sur la séparation des flottilles et sur les propriétaires exploitants.

Le ministre fédéral des Pêches et des Océans, Keith Ashfield, a exprimé cette prise de position vendredi.

Ces politiques assurent que les permis des petits pêcheurs n'aboutissent pas dans les mains des grandes entreprises.

Si Ottawa permettait aux grandes entreprises de détenir les permis de pêche, ce serait dangereux pour l'avenir des pêcheurs, selon le directeur général de l'Union des pêcheurs des Maritimes, Christian Brun.

« Il suffit d'avoir un moment dans la pêche où les pêcheurs se sentent coincés pour que ça donne l'occasion à ces grandes entreprises de gober tous ces permis et de devenir les grands propriétaires de tous les intérêts de la pêche. Tous les bénéfices finissent par tomber dans les mains de quelques-uns, qui très souvent sont très loin des centres de pêche ruraux de nos communautés », explique Christian Brun.

PLUS: