NOUVELLES

Gaspésie-Les îles : des élus contre la dernière réforme de l'assurance-emploi

24/09/2012 07:29 EDT | Actualisé 24/11/2012 05:12 EST

La Conférence régionale des élus de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine (CREGIM) veut former une coalition avec des organismes de la région et des provinces maritimes pour faire annuler la réforme du programme de l'assurance-emploi.

Plusieurs élus s'inquiètent de l'impact des récentes modifications au programme sur les revenus des travailleurs saisonniers. Plusieurs travailleurs pourraient devoir vivre sans revenus pendant une période allant jusqu'à 12 semaines entre la fin de leurs prestations et leur retour au travail.

Ce serait catastrophique selon le président de la CREGIM, Bertrand Berger, qui craint que plusieurs travailleurs quittent la région ce qui viendrait pénaliser les entreprises. « On perd la qualité d'employés », souligne M. Berger.

La CREGIM rappelle que les secteurs des pêches, de la forêt et du tourisme sont des industries saisonnières qui ne peuvent pas faire travailler leur personnel cinq, six, sept ou huit mois par année. La réforme soulève aussi beaucoup d'opposition dans les provinces maritimes.

Les élus de la Gaspésie et des Îles entendent s'associer à tous les opposants pour convaincre le gouvernement fédéral de faire marche arrière.

PLUS: