Huffpost Canada Quebec qc

Commission Charbonneau: Joe Pistone témoigne derrière un paravent

Publication: Mis à jour:

La commission d'enquête sur l'industrie de la construction entend actuellement l'ex-agent vedette du FBI Joseph Pistone. L'homme de 73 ans devrait témoigner des liens que les clans mafieux montréalais ont entretenus avec la famille Bonanno de New York.

En matinée, le témoin vedette de la commisson a expliqué comment il s'y est pris pour infiltrer deux clans mafieux new-yorkais Colombo et Bonanno à la fin des années 70. Il dit maintenant expliquer ce qu'il a appris au cours des six années où a duré son infiltration, soit jusqu'en juillet 1981.

Joseph Pistone témoigne dans un relatif anonymat puisque la présidente de la commission, France Charbonneau, s'est rendue à la requête de l'avocate de la commission, Sonia Lebel, en interdisant que le témoin soit filmé ou photographié pour des raisons de sécurité.

La présidente de la commission a ensuite suspendu l'audience pour faire évacuer la salle afin de permettre à M. Pistone de prendre place. Ce dernier témoigne derrière un paravent. La commission interdit la publication d'images de M. Pistone à l'exception des images d'archives.

À la fin des années 70, M. Pistone a infiltré la famille Bonanno en se forgeant une nouvelle identité, celle de Donnie Brasco. Se présentant comme un petit criminel, expert en joaillerie, il a fait des affaires avec la mafia pendant quelque six ans.

Son opération d'infiltration, interrompue alors qu'il était sur le point d'être admis dans la famille Bonanno, a mené à l'arrestation de 200 membres et dirigeants de la mafia. Plus de la moitié ont été condamnés grâce aux preuves qu'il a recueillies.

L'histoire de Joseph Pistone a inspiré le film Donnie Brasco, où Johnny Depp incarnait l'agent du FBI.

Pistone vit lui-même sous une autre identité, puisque sa tête a été mise à prix par la mafia. Sa comparution n'a d'ailleurs été confirmée qu'après qu'il est entré dans l'immeuble du boulevard René-Lévesque à Montréal, où se tiennent les travaux de la commission.

Plus tard cette semaine

Le témoignage de M. Pistone sera suivi plus tard cette semaine par ceux de la caporale Linda Féquière, de la Gendarmerie royale du Canada (GRC), et du sergent Alain Belleau, de la Sûreté du Québec (SQ).

Analyste affectée à l'Unité mixte d'enquête sur le crime organisé de la GRC, Linda Féquière se spécialise dans le crime organisé traditionnel italien.

Elle devrait fournir un bref aperçu de son implantation au Canada, des années 50 à aujourd'hui, en se penchant plus spécifiquement sur le clan Rizzuto et son emprise sur le territoire montréalais.

Suivra le témoignage du sergent Alain Belleau, un expert reconnu en matière de motards criminalisés. Il dressera l'historique de ces groupes et expliquera le rôle de ses principaux acteurs.

La procureure Lebel a déclaré la semaine dernière que ces experts figurent parmi ceux qui « mettront sérieusement la table pour le reste » des travaux de la commission, en plus de fournir « le contexte et les outils nécessaires à la compréhension et l'analyse de la preuve ».

La semaine dernière, l'enquêteur Mike Amato, de la police de la région de York, avait déclaré que des groupes associés aux principales organisations mafieuses italiennes infiltrent l'économie légale en Ontario, et notamment l'industrie de la construction.

Il avait affirmé que les mafieux d'aujourd'hui ont réussi à mettre sur pied des entreprises parfaitement légales, reproduisant ainsi le « modèle d'affaires » des organisations criminelles italiennes auxquelles ils sont associés.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Construction: la (longue) marche vers une enquête
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Quebec corruption inquiry readies for star witness