POLITIQUE

Fermeture de Gentilly-2: la mairesse de Bécancour veut rencontrer Pauline Marois

23/09/2012 08:44 EDT | Actualisé 23/11/2012 05:12 EST
CP

BÉCANCOUR, Qc - La mairesse de Bécancour, Gaétane Désilets, devrait rencontrer tous les élus de sa région en début de semaine pour faire le point sur la fermeture annoncée de la centrale nucléaire Gentilly-2.

Mme Désilets rappelle que pour les 800 travailleurs de la centrale, comme pour ceux des PME qui possédaient pour quelque 40 millions de dollars de contrats avec Gentilly-2, la décision du nouveau gouvernement péquiste aura des impacts majeurs.

La mairesse sollicite une rencontre d’urgence avec la première ministre Pauline Marois, pour discuter du sort de sa région et de l’économie locale.

Mme Marois a annoncé la création d'un Fonds de diversification économique pour le Centre-du-Québec et la Mauricie afin de compenser la perte d'activité économique liée à la fermeture de la centrale. Une somme de 200 millions $ a été allouée.

Mais selon la mairesse, cette somme ne pourrait suffir à la tâche que pour une seule année. Mme Désilets soutient que la décision de fermer Gentilly-2 a été précipitée.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les promesses du PQ