NOUVELLES

Coup double de Snedeker

23/09/2012 08:11 EDT | Actualisé 23/11/2012 05:12 EST

Brandt Snedeker se souviendra longtemps du 23 septembre 2012. Dimanche, l'Américain a joué le parcours de sa vie pour ainsi toucher la plus importante bourse de sa carrière.

Snedeker devait gagner le Championnat du circuit de la PGA dimanche pour devancer Rory McIlroy au classement de la Coupe FedEx. Eh bien, Snedeker a réussi trois oiselets importants sur le neuf de retour à East Lake pour se détacher de ses plus proches poursuivants et remporter les deux trophées.

Le premier, celui du Championnat du circuit, lui a valu une bourse de 1,44 million. Le second, un chèque de 10 millions pour avoir terminé au sommet du classement de la Coupe FedEx.

Autre casse-tête de moins : en s'assurant le 1er rang du classement, Snedeker a mis la main sur une exemption de cinq ans pour le circuit de la PGA.

Au 18e trou, Snedeker a envoyé son coup de départ dans les gradins, mais c'était sans importance. Il a été si dominant, qu'il a été le seul joueur dans les cinq derniers groupes à inscrire un pointage sous la normale, avec un 68 (moins 2). Il a conclu le tournoi avec un total de 270, dix sous la normale.

Snedeker a défait tout le monde de manière convaincante. Après avoir commis un double boguey au sixième trou, une normale 3, il a répliqué avec des roulés de 40 et 18 pieds pour des oiselets aux 8e et 13e trous.

« J'avais entièrement confiance en ce que je faisais », a mentionné le vainqueur.

Il a du même coup effacé les doutes de ceux qui se demandaient pourquoi Davis Love III l'avait choisi au sein de la formation américaine de la Coupe Ryder, qui aura lieu la fin de semaine prochaine à Medinah.

À la prochaine publication du classement de la PGA, l'Américain se retrouvera dans le top 10 mondial pour la première fois de sa carrière.

Snedeker a devancé Justin Rose, auteur d'un 71, par trois coups pour décrocher sa deuxième victoire de la saison.

Rory McIlroy et Tiger Woods, qui auraient pu remporter la Coupe FedEx avec une victoire dimanche, ont chuté au classement en début de journée et n'ont jamais été en mesure de combler leur retard.

« Je savais ce que j'avais à faire, a noté McIlroy, auteur d'un 74 dimanche. J'avais besoin de gagner. Brandt savait ce qu'il avait à faire. Et il a joué de manière fantastique. Il le mérite vraiment. »

McIlroy s'est classé 10e (279). Woods, qui a fini sa journée de travail avec un 72, a amélioré la marque de l'Irlandais par un coup pour 278, ce qui lui a valu la 8e place.

(D'après La Presse Canadienne)

PLUS: