NOUVELLES

Monfils à court de miracles

22/09/2012 11:45 EDT | Actualisé 22/11/2012 05:12 EST

Andreas Seppi a mis un terme au retour brillant de Gaël Monfils sur le circuit de l'ATP. L'Italien l'a éliminé en trois manches de 3-6, 6-1 et 6-4 en demi-finales du tournoi de Metz, samedi.

L'histoire commençait à ressembler à un conte de fées.

Après quatre mois d'absence, Monfils maintenant 44e raquette mondiale, enchaînait les victoires au tournoi de Moselle devant les siens. Olivier Rochus, Nicolas Mahut et Philipp Kohlschreiber sont successivement tombés sous les coups du Tricolore en appétit.

De son propre aveu, Monfils ne visait rien de moins que le titre à ce tournoi qu'il a déjà conquis en 2009. Mais quatre matchs en quatre jours c'est beaucoup pour un revenant.

Le 28e joueur mondial, tacticien et infatigable, a fait travailler le Français encore et encore. À l'usure, Seppi a imposé sa loi sur la rencontre.

Erratique au service avec certes cinq as, mais aussi sept doubles fautes et seulement 33 % de seconds services remportés, Monfils s'est fait briser au début de la troisième manche. Une erreur qui lui a été fatale.

Monfils a bien vu trois balles de bris sur la mise en jeu de Seppi lorsque ce dernier servait pour le match, mais une amortie chanceuse de l'Italien et deux fautes directes en coup droit du Tricolore ont remis les pendules à l'heure.

Sur une imparable volée profonde en parallèle, Andreas Seppi a achevé son adversaire qui peut malgré tout être fier de ce retour au plus haut niveau. Une mise en jambes pour la saison 2013.

La 28e raquette mondiale affrontera en finale le vainqueur du match entre Jo-Wilfried Tsonga et Nikolay Davydenko.

PLUS: