NOUVELLES

À Singapour jusqu'en 2017

22/09/2012 08:51 EDT | Actualisé 22/11/2012 05:12 EST

Pendant que Sebastien Vettel survolait la compétition aux essais libres du Grand Prix de Singapour, le gouvernement de la cité État s'apprêtait à annoncer une bonne nouvelle aux amateurs de F1.

La ville et Bernie Ecclestone, le grand manitou de la F1, se sont entendus sur une prolongation de contrat de cinq ans, soit jusqu'en 2017.

« Le plus difficile, c'était de convaincre le ministre qu'on ne court pas gratuitement » a plaisanté Ecclestone.

« C'était difficile à admettre » a rétorqué avec humour le ministre singapourien du Commerce et de l'Industrie, Sam Iswaran.

Réputé intraitable en affaires, Ecclestone s'est présenté à la conférence de presse tenue par le gouvernement entre la 3e séance des essais libres (dominée par Vettel) et le début des qualifications à 9 h (HAE) samedi matin.

Avant de prolonger l'entente, le gouvernement a étudié les retombées économiques de l'événement dans les quatre dernières années.

Visiblement satisfaite, la cité État et Ecclestone ont mis la touche finale au contrat cette semaine.

Disputé depuis 2008 dans les rues du centre-ville sur le circuit de Marina Bay, ce Grand Prix est encore le seul à se dérouler de nuit, les ténèbres repoussées par la lueur des projecteurs.

« Il n'est pas exclu que d'autres Grand Prix se disputent de nuit à l'avenir », a conclu Bernie Ecclestone.

PLUS: